[Pétition] Contre l'expulsion du refuge solidaire de Briançon

Lien vers la pétition, ICI.


Appel à soutiens

Terre historique de passages d’hommes et de femmes à la frontière entre la France et l’Italie, le Briançonnais a vu se développer sur la période récente un remarquable réseau de solidarité et d’hospitalité venant au secours des exilés qui, au péril de leur vie, ont franchi cette frontière et leur offrant, avec le soutien des autorités locales, un refuge temporaire. Le maire de la ville de Briançon, nouvellement élu, a décidé de fermer ce refuge ainsi que le local des secours. Bénévoles et associations se mobilisent aujourd’hui pour s’opposer à cette décision aux conséquences humanitaires dramatiques.

Depuis cinq ans, plus de 11 000 hommes, femmes et enfants jetés sur les routes de l’exil ont traversé au péril de leur vie la frontière franco-italienne haute-alpine, souvent dans la nuit, le froid, ou la neige, au milieu de montagnes dont ils méconnaissent les dangers. Tous ont ensuite transité une ou quelques nuits par Briançon, brève escale dans leur périple migratoire.

Un élan de solidarité, porté par des centaines de bénévoles, organisé par des associations et soutenu par la Ville et la Communauté de communes du Briançonnais, a permis de mettre à l’abri et d’accueillir dignement toutes ces personnes :

· Un lieu d’accueil d’urgence offre depuis trois ans à ces exilés de passage, hébergement, nourriture, soins, vêtements, conseils juridiques sur le droit d’asile et chaleur humaine. Installé dans un bâtiment mis à disposition par la Communauté de communes, il est géré par l’association Refuges Solidaires.

· En amont, dans la montagne, des maraudeurs solidaires portent secours aux exilés en danger - perdus, épuisés, en hypothermie -, avec l’appui de Tous Migrants et Médecins du Monde. Sans les maraudes, le bilan de cinq morts et trois handicapés à vie que la région a connu ces trois dernières années aurait été encore plus terrible. Un local technique a été mis à disposition de Tous Migrants pour le stockage du matériel de secours en montagne.

Il s’agit d’une initiative d’accueil exemplaire, mise en lumière par les médias du monde entier et récompensée par l’attribution de la mention spéciale du prix des Droits de l’Homme 2019 de la Commission nationale consultative des droits de l’homme à l’association Tous Migrants.

Cette mobilisation est aujourd’hui mise à mal par la décision du nouveau maire de Briançon et président de la Communauté de communes, Arnaud Murgia, de fermer le refuge solidaire et le local technique des maraudes[1].

Il s’agit là une entrave grave aux opérations de secours et d’accueil des exilés, mettant leur vie en danger.

La décision du maire, si elle est exécutée, aurait également pour conséquence de jeter les exilés à la rue, ne leur laissant d’autres solutions que de dormir dans les espaces publics, alors que les températures nocturnes frôlent déjà zéro degré dans Briançon, et qu’il est physiquement impossible de survivre à l’extérieur en plein hiver. Ce faisant, le président de la Communauté de communes créerait les conditions d’un véritable drame humanitaire, avec de nouveaux morts en montagne et à nos portes. Il en porterait l’entière responsabilité morale.

Au-delà, il s’agirait d’une atteinte grave au droit des associations et bénévoles de s’organiser pour porter secours. En exigeant la fermeture de ces deux lieux complémentaires et indispensables au bon fonctionnement des opérations humanitaires, le nouveau maire fragilise l’écosystème associatif et bénévole local, et tourne le dos à la plus élémentaire solidarité montagnarde. Cette attitude fait écho aux récentes interdictions de distribution de nourriture dans le Calaisis, à la fermeture du centre d’accueil de la Croix-Rouge près de Menton, aux amendes infligées aux bénévoles humanitaires durant le confinement et plus largement aux atteintes grandissantes portées aux actions associatives et collectives.

Le devoir d’assistance à personne en danger est un devoir moral et juridique ; il s’impose à toutes et tous : citoyens, associations, mais aussi et d’abord collectivités territoriales et État. Le fait que les gouvernements européens ne respectent pas leurs obligations en matière de sauvetage et d’accueil des personnes, et qu’ils ferment volontairement les yeux sur les drames humains dont l’actualité se fait chaque jour écho, en Méditerranée comme dans les Alpes, n’exonère personne.

Nous, bénévoles et associations actives sur place, dont Refuges Solidaires, Tous Migrants, le Secours Catholique, Médecins du Monde, ne sommes pas résignés. Pour éviter de nouveaux drames, nous continuerons à accueillir, secourir et exiger le respect des droits des personnes exilées.

Parce que nous refusons que nos montagnes deviennent un cimetière, à l’instar de la Méditerranée, parce que nous refusons qu’une personne, quelle qu’elle soit, se retrouve à la rue, nous appelons citoyens, associations, institutions, élus, collectivités à soutenir notre combat pour la mise à disposition des locaux indispensables au secours et à l’accueil digne des personnes exilées et en détresse, le respect de leurs droits fondamentaux et l’arrêt des poursuites contre les bénévoles, les associations et les défenseurs des droits.

[1] En effet, la nouvelle municipalité a adressé au Refuge Solidaire une mise en demeure de quitter le lieu d’accueil au plus tard le 30 octobre (et ne souhaite pas renouveler la convention d’occupation, arrivée à échéance le 30 juin dernier). Elle a aussi décidé de ne pas renouveler la convention de mise à disposition du local technique maraude utilisé par Tous Migrants et Médecins du Monde. Le « Refuge Solidaire » et le local technique des maraudes sont ainsi sous la menace pressante d’une fermeture.

(traduction en italien et liste des premiers signataires ci-dessous)

Traduction en italien réalisée par : http://tlaxcala-int.org/article.asp?reference=29659

Appello di sostegno per il Briansonese, perché rimanga un territorio solidale con gli esuli

Già da cinque anni più di 11.000 uomini, donne e bambini finiti sulla strada dell’esilio hanno attraversato, a rischio della loro vita, la frontiera alpina franco-italiana, di notte, al freddo dell’inverno, nel mezzo di montagne di cui ignoravano i pericoli. Hanno tutti transitato per Briançon, per una o due notti, breve tappa nel loro viaggio migratorio.

Uno slancio di solidarietà portato da migliaia di volontari e associazioni, con il sostegno della città e dei comuni del Briansonese, ha permesso di accogliere degnamente tutte queste persone. Il rifugio solidale, edificio intercomunale messo a disposizione dall’associazione Refuges Solidaires, mette al sicuro, da tre anni, gli esuli di passaggio per qualche giorno. Qui le persone ricevono, grazie all’azione dei volontari, cure, cibo, vestiti, consulenze legali sul diritto d’asilo, e calore umano. Si tratta di un’esemplare iniziativa di accoglienza messa in luce dai media del mondo intero, e ricompensata dall’attribuzione della menzione speciale del premio dei Diritti umani del 2019 all’associazione Tous Migrants da parte della Commissione Consultiva francese dei Diritti umani.

Questa esemplarità è oggi messa a repentaglio dalla decisione presa dal nuovo sindaco di Briançon e presidente dell’intercomunalità, Arnaud MURGIA, di chiudere il rifugio solidale e il locale tecnico delle maraudes [pattuglie di soccorso].

Infatti la convenzione sull’occupazione del luogo, scaduta lo scorso 30 giugno, non sarà ricondotta dalla nuova giunta comunale, che ha inviato al rifugio solidale un’ingiunzione a lasciare i locali entro il 30 ottobre. Il sindaco ha ribadito questa ingiunzione senza nessuna alternativa in occasione di un incontro con i responsabili del rifugio che ha avuto luogo lunedì 14 settembre, su loro richiesta. Il “Rifugio solidale” e il locale tecnico elle maraudes si trovano così pressantemente minacciati di chiudere. Si tratta quindi di un ostacolo grave alle operazioni di salvataggio e di accoglienza degli esuli.

Con piena cognizione di causa, questa decisione mette in pericolo la vita degli esuli che attraversano la frontiera franco-italiana!

È in effetti grazie alle maraudes, sostenute da Medici del Mondo, che centinaia di esuli persi, estenuati, in ipotermia, hanno potuto sfuggire alla morte. Senza le maraudes, il bilancio di 5 esuli morti e 3 handicappati a vita, che la regione ha conosciuto negli ultimi tre anni, sarebbe stato ancora più terribile. La decisione del sindaco costituisce un ostacolo grave alle operazioni di salvataggio e di soccorso in montagna. Altra conseguenza sarà di gettare per strada gli esuli, non lasciando loro altra soluzione che dormire all’aperto, sapendo che le temperature sono già intorno allo zero di notte a Briançon, e che è fisicamente impossibile passare la notte all’aperto  in pieno inverno.

In questo modo il sindaco di Briançon crea le condizioni di un vero e proprio dramma umanitario, con nuovi morti in montagna, alle porte del nostro paese. E la responsabilità morale sarà interamente sua.

Aldilà di questo, si tratta in effetti di una grave violazione del diritto, per associazioni e volontari, di organizzarsi per portare soccorso. Esigendo la chiusura di questi due luoghi complementari e indispensabili al buon funzionamento delle operazioni umanitarie, il nuovo sindaco vuole indebolire l’ecosistema associativo e di volontariato locale, e volta le spalle, per ragioni ideologiche, alla più elementare solidarietà montanara. Questo atteggiamento fa da eco ai recenti divieti di distribuzioni alimentari nel territorio di Calais, alle multe a volontari umanitari durante il lockdown e, in modo più largo, agli ostacoli sempre più importanti contro le azioni associative e collettive, come documentano diverse ricerche.

Il dovere di assistenza a persone in pericolo è un dovere morale e giuridico: si impone a tutti i cittadini, alle associazioni ma anche e soprattutto alle collettività territoriali e allo Stato. Il fatto che il governo non rispetti i suoi obblighi riguardo l’accoglienza e il soccorso alle persone e che chiuda volontariamente gli occhi sui drammi umani di cui l’attualità fa eco quotidianamente, dal Mediterraneo alle montagne, non giustifica nessuno.

 Le centinaia di volontari e le associazioni attive in loco tra cui Refuges Solidaires, Tous Migrants, Secours Catholique, Médecins du Monde…sono scandalizzati dalla decisione unilaterale presa dal nuovo sindaco e lanciano un appello affinché il Briansonese non diventi un cimitero. Non ci siamo rassegnati. Per evitare nuovi drammi, continueremo ad accogliere, a soccorrere e a esigere il rispetto dei diritti degli esuli.

Perché rifiutiamo che le nostre montagne diventino un cimitero, al pari del Mediterraneo, perché rifiutiamo che una persona, chiunque sia, si ritrovi per strada, chiamiamo i cittadini, le associazioni, le istituzioni, i rappresentanti municipali, le collettività a sostenere la nostra battaglia per mettere a disposizione dei locali indispensabili all’accoglienza di persone esiliate e in situazione di difficoltà, per far rispettare i loro diritti fondamentali e arrestare i procedimenti contro i volontari, i difensori dei diritti e le associazioni.

 

Premiers signataires  :

- Mgr Xavier Malle, évêque de Gap (+Embrun)
- Edgar Morin, sociologue
- Thuram Lilian
- Rubirola Michèle, maire de Marseille
- Berger Laurent, secrétaire général CFDT
- Autissier Isabelle, navigatrice, écrivaine et Pdte WWF France
- Trouvé Aurélie, économiste, ex co pdte Attac
- Torreton Philipe, comédien
- Pinar Selek, écrivaine, enseignante-chercheuse
- Gumpel Georges, Enfant Juif Caché
- Raoult Jean Pierre, membre CNCDH
- Lazerges Christine, ancienne présidente CNCDH
- Honneth Axel, philosophe, université de Columbia
- Héran François, Porfesseur collège de france
- Guenoun Denis, professeur émérite Paris Sorbonne
- Lepage Claudine, sénatrice
- Laugier Sandra, professeur université paris 1 sorbonne
- Ghassan Hage, anthropologue, Professeur université Melbourne
- W.Scott Joan, professeur émérite «institute for adavanced study Princeton»
- Wajdi Mouawad auteur
- Balibar Etienne, Philosophe
- Lavinas Lena, économiste, université Rio de Janeiro
- Rosanvallon Pierre, collège d eFrance
- Olivier Py, directeur théâtre d’Avignon
- Pouria Amirshahi, Pdt Directeur Politis
- Nancy Huston, écrivaine
- Veinstein Alain, écrivain et peintre
- Berger Laurent, secrétaire général CFDT
- Vieu Marie Pierre, éditrice, ancienne députée européenne
- Brochen Julie, comédienne
- Morel Darleux Corinne, écrivaine
- Benbassa Esther, sénatrice
- Taillé Polian Sophie, sénatrice
- Olivier le cour Grandmaison, universitaire
- Kaddour Hadadi dit HK, chanteur
- Khalfa Pierre, Fondation Copernico
- Julien -Laférrière Hubert, député

- IAM

- Geneviève Azam, économiste
- Benasayag Miguel, philosophe
- Aschieri Gérard, syndicaliste
- Pierre Cours-Salies, sociologue, professeur émérite Paris 8
- Didier Fassin, professeur à l’Institut d’étude avancée de Princeton et au Collège de France
- Mechmache Mohammed ACLFEU
- Eric Fassin, sociologue, Université Paris 8
- Wieviorka Michel, sociologue
- Mnouchkine Ariane, Metteur en scène, directrice du Théâtre du Soleil
- Carème Damien, député européen
- Wihtol de Wenden Catherine, directrice de recherche CNRS
- Pascal Hugo, assistant de Mireille Delmas Marty, professeur émérite au collège de France
- Piketty Thomas
- De Cock Laurence, historienne
- Bertina Arno, écrivain
- Nathalie Péré-Marzano, déléguée Générale d’Emmaüs International
- Bodet Stéphanie, écrivaine, grimpeuse
- Botiveau Raphael, réalisateur
- Massiah Gustave, économiste, altermondialiste
- Nahoum Grappe Véronique, anthropologue
- Testard Jacques, biologiste
- Lévy Leblond Jean Marc, physicien
- Lurcel Dominique, Metteur en scène
- Eric Beynel, porte-parole de l’Union Syndicale Solidaire
- Boissel Pascal, psychiatre, Vice-président de l’Union syndicale de la psychiatrie
- Mouhoud El Mouhoub, Professeur Economie, Paris Dauphine
- De Botton Philippe, président de Médecins du Monde

- Péré-Marzano Nathalie, déléguée Générale d’Emmaüs International
- Van Schoonbeek Marine, présidente et Co-Fondatrice Thanks for Nothing
- Slama Serge, professeur de droit public, Université Grenoble-Alpes
- Spira Alfred, professeur à l’Académie nationale de médecine
- VERGIAT Marie-Christine, vice-présidente de la LDH, députée européenne de 2009 à 2019
- Robert Christophe, Délégué Général Fondation Abbé Pierre
- Coudrion Cécile, présidente Amnesty International France
- Masson Henry, Président La Cimade
- Riot-Sarcey Michèle, historienne, Paris

- Benoit Jean Paul, président Mutuelles de France
- Taché Aurélien, député
- Stambul Pierre, porte-parole UFJP
- Ernaux Annie, écrivaine
- Périguey Sébastien secrétaire national Union locales solidaires
- Cybèle David secrétaie national Union locales solidaires
- Del Perrio Line, vice pdte défense des enfants internationale
- Combes Maxime, économiste porte-parole d’Attac
- Bayou Julien porte-parole EELV
- Herrou Cédric, Emmaüs Roya
- Torre Corine, Cheffe de Mission France, Médecins sans Frontières
- Glode Harold, Migreurop
- Aurenche Guy, président d’honneur d ela Fédération internationale des Chrétiens contrela torture
- Back Antoine, adjoint au maire Grenoble
- Filoche Gérard, porte-parole gauche démocratique et sociale
- Buard Vincent, PDT Confédération internationale solidaire et écologiste
- Bourdon William, avocat au Barreau de Paris
- Brachet Olivier, ancien juge à la CNDA
- Brengarth Vincent, avocat au Barreau de Paris
- Chaudon Philippe, avocat au barreau de Marseille
- Cage Julia professeur science spolitiques
- Agier Michel
- Massilia sound system
- Christian Mahieux, réseau syndical international de solidarité et de luttes
- Del Biaggio Cristina, géographe, Université Grenoble Alpes et Laboratoire pacte
- Teste Benoit, secrétaire général FSU
- Bennahmias Jean Luc, membre du conseil économique et social
- Daudet Lionel écrivain, alpiniste
- Noguier Nicolas, Pdt Fondateur du Refuge
- E .Harcourt Bernard, professeur de droit et de sciences politiques, Université de Columbia
- Maynadier Mathieu, guide de haute montagne de M. Murgia
- Lieneman Marie Noelle, sénatrice
- Leras Gérad, ancien vice Pdt région Rhone Alpes

- Hanus Philippe, historien, Grenoble
- Alphandery Fabrello Paola, psychanalyste
- Annette RIT, présidente d’ADM GAP
- Antoine Mathieu, Maire de Saint-Véran
- Attaf Rabba, Gd Reporter, ong confluences
- Badia, sculpteur
- Baillot Hélène, réalisatrice
- Bajard Flora, sociologue
- Ballan Etienne sociologue, urbaniste
- Barbe Noél, anthropologue du contemporain
- Batoux Philippe, maire de Mérindol
- Bekkouche Adda, maire adjoint de colombes
- Bellahsen Mathieu, psychiatre
- Bernard Cristèle, chercheure en science politique (Cerdap2 / Levanah)
- Berthet Thierry, chercheur CNRS
- Bondet Manuela, maître de conférences
- Tyszler Elsa, Centre de recherche sociologique et politique de Paris, membre de Migreurop
- Bergeon Céline, maître de conférence Université Poitiers
- Baby Collin Virginie, géographe, université Aix Marseille
- Hamidi Camille, Chercheur en Sciences politiques, Lyon
- Rigoni Isabelle, maître de conférences en sociologie
- Tyszler J J, Médecin directeur du CMPP de la MGEN Paris
- Garage, groupe mon Vier

- Bonis Margot, Observatoire asile Marseille
- Bouchet Grazziella, danseuse contemporaine
- Boumediene Thiery Alima, avocate
- Braconnot Magali comédienne
- Carano Danièle, conseillère municipale Villeurbanne
- Caudron Celine, country manager makesense Liban
- Cavalié Jean Pierre, réseau hospitalité Marseille
- Chamoux Amélie, comédienne
- Chemillier Gendreau Monique, professeur émérite université Paris Diderot
- Christian Terras, directeur de Golias
- Churin Samuel, comédienne
- Clarke Bruce, plasticien
- Cornand Renaud, sociologue, Marseille
- Cosnay Marie ecrivaine
- Cousin Bruno, sociologue
- Cousin Françoise, comédienne
- Cuvelier Laetitia autrice réalisatrice
- Dal Lago Alexandro, sociologue, écrivain
- Defossez Anne Claire, chercheur en sciences sociales, institut for Advanced Study Princeton
- Devin Paul, Pdt Institut de recherche FSU
- Doazan Yves, ingénieur de recherche, CNRS
- Dour Sophie, MRAP Nanterre
- Duroux Cedric, écrivain, directeur d’October Octoplus
- Eliakim, Emma avocate au barreau de Paris
- Emmanuelle Duc, artiste enseignante
- Estay Danièle, co secrétaire Régionale FSU
- Evangélia Pruvot, Comédienne
- Eyraud Jean-Claude, militant mutualiste et association
- Fabre Thierry, essayiste, fondateur des rencontres d’Averroes
- Fausto Giudice, journaliste
- Favier Irène, enseignante-chercheure, Université de Grenoble-Alpes
- Favier Olivier Journaliste
- Favresse Nicolas, grimpeur professionnel, L’Argentière-la-Bessée
- Fernadez Ferrez Nicole, centre audio visuel Simone de Beauvoir
- Florian Berthellot, cameraman
- Fressard Marie-Jo, auteure
- Gastaldi Louise, universitaire
- Gautier Anne, conseillère municipale
- Gheerbrant Denis, cinéaste
- Giliberti, Luca sociologue, Université de Gênes
- Gilles Rotillon, professeur émérite à l’université Paris Nanterre et membre de la commission fédérale de montagne et d’escalade de la FSGT
- Grimaud Frédéric, adjoint au Maire délégué à l’Education Populaire, Martigues (13)
- Guerrien Anne, revue multitudes
- Herandez Sanchez Juan Camillo compositeur
- Houdouin Gilles, conseiller régional normandie
- HUG Elsa, avocat
- Huveteau Jean-Pierre, président secrétaire groupe Amnesty Guadeloupe international Solidaire)
- Isnard Roxane, comédienne
- Jacques Olivier, maire Honoraire du Thor
- Jeammet Danièle, journaliste honoraire
- Jean Patric, auteur réalisateur
- Joshua Samy, ancien conseiller d’arrondissement Marseille
- Jost Hubert, président de l’association « Chemins Pluriels »
- Jounin Nicolas, sociologue
- Julien Benard, photographe
- Julien Hazemann, photographe documentaire
- Juliette de Marcillac, réalisatrice
- Jurado Cathy, actrice
- Kherfi Yazid, militant associatif, Médiations Nomades
- Kunth Anouche, historienne, CNRS
- Lacoste Thomas, cinéaste
- Laïdouni-Denis, Myriam conseillère régionale Auvergne Rhône Alpes, Europe Écologie Les Verts
- Lapierre Nicole, socio anthropologue, directrice d e recherche émérite au CNRS
- Laurendeau Pierre, écrivain, éditeur, bénévole au Refuge Solidaire
- Laurent Eyraud-Chaume, comédien.
- Le Quellec Jean-Loïc, directeur de recherche émérite au CNRS, Institut des Mondes africains
- Leconte Eric, comédien
- Lefebvre Ulysse, Alpine Mag
- Lefort Yves auteur
- Legrain Théophile, architecte
- Leo Artaud, auteur
- LerouxJean-Paul, professeur agrégé de philosophie, responsable « Pour une Alternative Citoyenne à Gauche (PACG)-Ensemble05! »
- Lévy-Vroelant Claire, professeure émérite de sociologie à l’université de Paris 8 Saint-Denis
- Lipietz Alain, ancien député européen
- Lorant Nicole, magistrat administratif honoraire
- Lorant Nicole, magistrat administratif honoraire
- Macret Bernad, ancien adjoint Grenoble
- Maligand Jean, Maitre d e conférence retraité
- Marche Emilie, conseillère régionale Aura
- Marine Van Schoonbeek présidente et Co-Fondatrice Thanks for Nothing
- Marlier Isabelle, adjoint au maire Marseille
- Marquis Anne, Pdte collectif accueil des demandeurs d’asile Strasbourg
- MascarellB. i, co-secrétaire du PCF05
- Massiah Gustave, économiste, altermondialiste
- Massilia Sound System
- Mathieu Gaëlle, avocat au barreau de Gap
- Mathonnat Christine, psychologue clinicienne
- Membre du bureau et co-fondateur de l’association nationale villes et territoires accueillants (ANVITA)
- Metton Ingrid, avocate au barreau de Paris
- Mezenc Juliette autrice
- Mireille Damiano avocate au barreau de Nice
- Morel Darleux Corinne, conseillère régionale AURA
- Motto Ros Bernard, conseiller municipal
- Mouhoud El Mouhoub Professeur Economie, Paris Dauphine
- Noël Bernard, poète
- Olivreau Florence, artiste
- Ottilie B, artiste
- Paraponaris Claude Universitaire
- Pascal Phillipe, lanceur d’alerte
- Patris Emmanuel, urbaniste, association un Centre ville pour tous
- Patron Jacques, comédien
- Pelissier Jean François Porte-parole d’Ensemble
- Perreux Jacques président des ami.e.s de la Roya, Festival Passeurs d’Humanité
- Perrin Vidal Odile, conseillère municipale Gard
- Petit Arnaud, grimpeur
- Peyron Steeve, adjoint au maire La Roche de Rame
- Piel Matthieu, directeur de recherche au CNRS
- Pierre Aurélia, avocat au barreau de Bobigny
- Plissoneau Françoise, Association Soutien Migrants Redon
- Portier Cécile, Écrivaine
- Potot Swanie, sociologue, chercheuse au CNRS, UR *Migrations et société* (URMIS)
- Pourcel Franck, photographe
- Pozner Danièl, écrivain
- Pradeau Raphaël, porte-parole d’Attac
- Quinton Luc, plasticien colleur d’histoires
- Rappin Claire, comédienne
- Reguis Vincent, photographe
- Renau Elisabeth, Secrétaire générale du pacifique, centre de développement chorégraphique national
- Robel Gilles, maître de conférences à l’Université Gustave Eiffel
- Robert Christophe, Délégué Général Fondation Abbé Pierre
- Roman Joel, philosophe et essayiste
- Saglio-Yatzimirsky Marie-Caroline, professeur Inalco Paris
- Salmon Christian, écrivain
- Salon Olivier, écrivain
- Salvayre Lydie, écrivaine
- Saynac Chloé, avocate
- Sibertin Blanc Guillaume Professeur université Paris St Denis
- Silberstein Patrick, éditeur
- Siméon Jean Pierre, poète et dramaturge
- Syllepse Sylvain, Éditions Syllepse
- Thorn Jean Pierre, cinéaste
- Thouzeau Eric conseiller régional Pays de la Loire
- Tornatore Jean Louis, professeur, université de Bourgogne
- Torre Corine, Cheffe de Mission France, Médecins sans Frontières
- Vandenesch François, médecin enseignant chercheur
- Verdet Gilles, auteur
- Verdier Eric, sociologue et économiste, directeur de recherche émérite au CNRS
- Vial Anne, maire déléguée Marseille, déléguée au sport
- Vianno Pedro, poète
- Vincent Ploquin président AMSF Nantes Sud
- Wahnich Sophie, directrice de recherches n CNRS
- Walter Richard, universitaire
- Walusinski Gilles Photographe
- Weyl Roland, avocat à la cour, ancien doyen de l’ordre des avocats de Paris et vice pdt de l’association internationale des juristes démocrates

- Yves Renoux, commission montagne FSGT, membre fondateur de SPORT’iS (Sport
- Zucker Elisabeth, démographe
- Pailler Aline, journaliste, ex député européenne
- Hess David, pdt association 3aMie GRENOBLE
- Olivier Sylvain, trésorier association Aide Migrants Sud Grésivaudan
- Betton Serge, trésorier Secours Populaire Français Guillestre
- Antoine Agnès, responsable antenne Secours Populaire Français, Pays des Écrins
- Battein Chantal, PDTE Mrap Centre Ardèche
- Prud’homme Alice, conseillère municipale L’argentière la Bessée
- Antoine Mathieu, maire de Saint-Véran
- Gomez François, délégué Secours Catholique, diocèse de Marseille
- Favier Christian, Pdt Conseil départemental du Val de Marne, ancien sénateur
- Corty Jean François, médecin humanitaire, co-auteur BD profession solidaires
- Hoste Bernard PDT association accueil migrants Sud Grésivaudan
- Martin Bernard, comédien et metteur en scène
- De Chaisemartin Jean Michel, psychiatre honoraire
- Kromer Cathy, maître de conférences
- Houmed Houssein Ibrahim, professeur de Philosophie
- Neveu Norig, adjointe au maire Marseille
- Tobelaim Alexandra, Metteur en scène, directrice CND Thionville
- Karmann Sam, comédienne
- Kuttel Ariane, association pour la démocratie Nice

- Fougnon Barbara, conseillère municipale Montdauphin
- Monmaur Paul, universitaire
- Freuchet Myriam, pdte Association Femmes Solidaires Ardèche
- Araez Estellia, Pdte Syndicat des avocats de France
- Labertandis Lydia, pdte fondatrice de TIBET 77
- Le Gardeur Hélène, ancienne Conseillère Régional Rhone Alpes
- Miroglio Isabelle, adjointe au maire, La Tronche
- Holmstrom Karin, metteur en scène, Begat Theater
- Laliard Philippe, directeur Technique Begat Theater
- Letellier Marie Catherine, Avocate au barreau d Valence
- Tardis Mathieu, chercheur, centre migrations et citoyenneté
- Bertrand Emmanuelle, violoncelliste
- Baillard Marie, adjointe la Roche de Rame
- Amilhat Szary Anne Laure, Professeur de Géographie, Université d eGrenoble, directrice de Pacte
- Blanchard Marion, éditrice
- Labande François, écrivain, alpiniste
- Bianchi Carla, comédienne


Organisations nationales et internationales
- ANAFÉ (association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers)
- ANVITA (association nationale villes et territoires accueillants)
- Emmaüs International
- FSGT, Commission Fédérale Montagne Escalade, collectif rassemblement hiver Cervières, collectif rassemblement été Freissinières, le mur d’escalade
- Union syndicale Solidaires
- GISTI
- Secours Catholique Caritas France
- Amnesty International France
- La Cimade
- Médecins du Monde
- Médecins sans Frontières
- UFJP
- Ensemble, mouvement pour une alternative de gauche solidaire
- Collectif délinquants solidaires
- COMEDE
- Mrap
- ACAT FRANCE
- PEPS (pour une écologie populaire et sociale)
- Association des travailleurs maghrébins de France
- Réseau Féministes Ruptures
- Fondation Copernic
- Alarmphone (réseau transnational)
- Syndicat des avocats de France
- Juventa 10
- Coordination nationale »Ps sans nous »
- Droit solidarité, association de juristes internationale
- CEDETIM, Centre d’études et d’initiatives de solidarités internationales
- CRLDHT, comité pour le respect des droits de l’homme en Tunisie
- Comité Directeur du Comité de Paris de la FSGT
- Ligue des droits de l’Homme
- Solidarité Laique
- Etats généraux des Migrations

- Collectif du bateau Louise Michel 

Associations locales et régionales
- ADN 06
- AMSF Nantes Sud
- Auberge des Migrants
- Emmaüs Dunkerque
- Ensemble! Isère
- FSGT : Collectifs d’organisation du rassemblement Fédéral d’hiver annuel de Cervières et du rassemblement Fédéral d’été de Freissinières, Bureau de l’association FSGT «Le Mur escalade»
- MIGRACTION 59
- MRAP Vaucluse
- Roya Citoyenne
- Progetto 20k
- Terre d’errance
- JRSfrance hautes alpes
- RUSF13
- JRSWelcome Toulouse
- Collectif 59 St Just
- Collectif Agir du Pays d’Aix et du pays d’Aigue
- Collectif Ensemble Grenoble
- Collectif Porte d’Aix Marseille
- EGM33 Bordeux
- LDH fédération 33
- DE l’hospitalité Manifeste Normand
- RESF06
- Union local solidaires05
- Sud Solidaires éducation 05
- Sud santé sociaux 05
- UCL Alpes Provence
- AD3 AMIE GRENOBLE
- Mrap centre Ardèche
- Mrap Dijon
- Collectif pour l’accueil des réfugiés en Drome, Ardeche, Vaucluse ( CARDAV)
- Mouvement de la paix comité gapençais
- UNJOURLAPAIX
- Pas sans nous 31
- RESF43
- Mrap St Nazaire
- UCIJ (Unis contre une immigration jetable ) st Nazaire
- RESF Voiron
- Rions de Soleil
- Chez les Croquignards
- UD CFDT Hautes Alpes


Parmi les signataires à titre personnel
Achiba Sabrine
Amy Bernard
Anne Audignon, AESH
Anne Cotteverte, citoyenne
Anne Dupaigne, citoyenne
Anne Panici, retraitée
Anne-Marie Brugalières, citoyenne solidaire
Antoine Laurent, ancien sauveteur à bord de l’Aquarius
Antoine Richard
Arlette Béchaux, enseignante retraitée
Badin Fréderique
Baron Cecile
Béatrice Dunner, Traductrice/Interprète
Bel Bachir Hélène
Bel Maiten
Bernadette Bouchard, Nice
Bertarnd Françoise
Bigo André
Blanck Laura
Bodinier Emmanuelle
Bordes Nathalie
Bouaroua Fathi
Braquet Christain
Brigitte BOURDENET, bénévole à la Cimade
Brochier Joel

Buet Aline
Caussanel Yves
Cécile Lajus militante
Chapal Ferratol Higuette
Chesula Philippe
Christiane Dedryver - Retraitée
Christine Schmitt, féministe
Claire Billerach, psychologue, bénévole Médecins du Monde
Claire Lasseray-Ewers, bénévole à Buis Accueil Réfugiés à Buis-les-Baronnies
Clairet Jacques
Claude Hamard, retraité
Claude Li, accueillante solidaire à Embrun
Claude-Marie Secouet RESF Nîmes
Clémente Odile
Coeur Isabelle
Corpataux Guy
Coste Jean Paul
Courcol André
Daniel Gressier, retraité de l’Education nationale, Le Thor, Vaucluse
Daniel Rosé, philosophe, docteur en psychopathologie, psychanalyste, Toulouse
Danièle et Jean-Louis Piot, membres du Comité Départemental du Mouvement de la Paix
Danielle Jouaire, citoyenne engagée
Davoine Alain
Delebarre Thierry
Denis Laurent, militant associatif, Saint-Maur-des-Fossés
Deraims Marie -christine
Desplanques François
Desplanques Marguerite
Docteur Roger Wucher, Cherbourg-en-Cotentin
Dogliani Danièle
Dominique Thibaud, bénévole LDH Melun
Dorchies-Chaptinel Valérie
Dubesset Mathilde
Dumarchez Gilles
Edmond Céline
Elisabeth Haakman, journaliste retraitée, bénévole à la LDH et à Soutien Migrants Redon
Éloïse Lecouturier
Estrangin Françoise
Etienne Béchaux, Lyon
Etienne Lavis, Embrun (05200)
Farid Righi sociologue formateur
Faucheux Alice
Faye Georges Marcelle
Fensh Eleonore, psychologue
Fernando Pintado, retraité, adhérent FSGT
Fiorani Régine
Fiorani Ribelle
Fleury Françoise
Fourcoual Caroline
François Phliponneau, retraité
Furminieux Claude
Gambiez pascal
Gassin Marie Christine
Gérard Guieu, Militant associatif du Pays d’Aix en Provence
Gilbert Belgrano, bénévole associatif
Gilbert Piussi, fils d’émigrés italiens
Gontier Annie
Guérard Laurence
Guesdon Marie Geneviève
Guy et Evelyne Rousseau, citoyens solidaires
Guy Largier, bénévole à Rosmerta à Avignon
Guy Tuscher, ex conseiller municipal, Grenoble
HermanJean Paul
Hermann Jeanine
Hoggas Nabil
Humbel Laure
Hunebelle Lise Léonor
Husson Marie Cécile, membre JRS Welcome Toulouse
Huver Furling Nadine
Ilaria Fiore, Insegnante scuola superiore
Ivanoff Catherine
Jacaponi Tiziana
Jambin Alain
Jambin France
Janue Arnéguy ex conseillère municipale Nîmes
Jean Schierano, membre du Réseau d’Education Sans Frontières et du Comité de vigilance des Alpes Maritimes
Jean-Marc Tagliaferri, Ingénieur divisionnaire TPE, retraité, cadre associatif et politique
Jean-Marie Audignon, correcteur retraité
Jean-Michel Annequin, statisticien
Jean-Michel Flandrin, grand-père solidaire
Jean-Pierre Barrel, « Un Petit Noir Librairie-Café-Polar », Lyon
Jeanneau Françoise
Jeulin Michèle
Joël Moulin, Firminy
José Tovar, enseignant retraité, syndicaliste, fils d’un réfugié politique espagnol (1939)
Katz Sarah
Kevin Goburdhun
Kristine Valentin, professeur retraitée, bénévole RESF Avignon
Krisztina Audignon, étudiante assistante sociale à Lorient
Kuentz Christine
Kuttel Ariane
Lamothe Jacques
Landry Martine
Laure Feldmann, médecin Paris
Lefort Corinne
Leinen Stéphane
Lenaik Papay
Leportier Martine
Loriette Yves
Lourdez Stéphane
Macquet Irina
Malesset Jean François
Mariano Bona, militant politique et syndical, Grenoble,
Marie-Odile Pilard, psychanalyste
Marsol Claire
Massa Christian
Massiera yves
Masson Christophe
Mathieu Joel
Mayer Michèle
Mazzuro Marie
Medus Diane
Milleron Olivier
Monmaur Eliane
Monzeglio Marcelle
Mylène Douet Guérin, être humain
Nathalie Méric
Nezahat Sahin
Olivier Laurendeau, citoyen
Parouffe Muriel
Pascal Regniaud, retraité, Dareizé (69490)
Passselaigne Danièle
Pelé Françoise
Pessenti Josette
Pessenti Michel
Peter Valérie
Picard Françoise
Picon Hélène
Pierre Corbier
Pierre Maurice
Pierre Naimi, retraité, Champcella (05310)
Pierre-Marie Selbert, bénévole groupe locale Vendée de la Cimade La Roche-sur-Yon
Pinel Adrien
Pons Marie Anne
Rachele Branca, student
Rascalou Agathe
Reguis Jacques
Reneaume Etienne
Rieffel Dominique
Roche Michèle
Rocher Clairette
Roelandt Alain
Roelandt Lisbet
Rueher Michel
Ruitz Higuette
Sanne Claude
Sauvegrain Patrick
Seprey Jean Paul
Sigrist Maryleine
Silvia Giaimo, medico
Sophie et Denis Seydoux, retraités bénévoles Artisans du Monde Gap
Stallaparc Michèle
Stielgels Bastien
Sultan Cathy
Sylvie Guérin, La Roche sur Yon
Testenoire Armelle
Thiemonge Jeanne
Timon David Isabelle, Médecin
Valérie Prieur-Blanc, citoyenne
Van dommelen Sophie
Veinberg Véronique
Veugeois Elise
Villaceque Anne
Vincent Gérard
Virginie Jean, citoyenne et résidente haute alpine depuis 20 ans
Voarino René
Youchenko Philippe
Sabran Rémi
Mathieu Joel
Carton Annie
Gal Annie
Neuville Richard
Sicard Jean
Joshua Babette
Salvatage Monique
Maissonasse Julien
Compte Pascale
Bellabouche Michel
Mandon Nicole
Husson André
Roman Nadia
Fructus Isabelle
Latapie Maurice
Bourg Sylvain
Simon Nouannitha
Laurent Denis
Lançon Goerges
Thines Laurent
Blanc Laurence
Gagnepain Luc
Gagnepain Emma
Gagnepain Pauline
Gagnepain Margot
Dreyfus Alphandery Sylvie
Charlut Rosine
Zavagli Dominqiue
Macle Christine

Mises à jour

il y a 7 heures
4 000 signataires
il y a 2 jours
TOUS MIGRANTS a lancé cette pétition

Commentaires

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Dimanche 20 juin au Régent / La Jungle et la République

Que s'est-il passé dans le village basque de Baigorri ? Quel impact la présence de migrants venus...

Lire la suite