5G - Une antenne à Juzet-de-Luchon ? - De l'art d'imposer à TOUS ce que PERSONNE n'a demandé ...

... pour le bien de qui ?

Collectif Antenne Juzet
Mairie de Juzet de Luchon 31110
caj@ecomail.fr

Le 18 janvier 2021,

Levons le pouce

Tous les citoyens ont le devoir d’agir contre la pollution et pour le climat.

Le respect de la loi et des engagements internationaux pour l’Environnement passent par la mise en œuvre de chacun pour y parvenir.

Le Collectif Antenne Juzet fait le constat qu’à la fin de l’année 2018 le « numérique » est à l’origine de près de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (source ADEME), soit un doublement par rapport à 2016. Un nouveau doublement de ces émissions est attendu pour 2025. Cette très forte croissance des émissions a des conséquences négatives avérées sur le climat. Cette croissance va se poursuivre en raison :
- de la multiplication des objets connectés (2018 : 15 milliards et 46 milliards attendus en 2030 (source ADEME))
- du développement du streaming (1% des émissions)
Or l’objectif légal de réduction des émissions de gaz à effet de serre est de 40% entre 1990 et 2030, et de leur division par 4 en 2050 par rapport à 1990 (loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 17/08/2015). De plus un caractère d’urgence est avéré.

C’est dans ce contexte que la Convention Citoyenne pour le Climat s’est interrogée : « Avons-nous besoin d’autant d’équipements électroniques et d’en changer si souvent ? »

Pour répondre à cette question la Convention Citoyenne pour le Climat préconise l’instauration d’ "un moratoire sur la mise en place de la 5G en attendant les résultats de l’évaluation de la 5G sur la santé et le climat "(objectif 12)

Malgré cela, dès 2018, les opérateurs de téléphonie mobile ont introduit de façon systématique pour les nouvelles installations des antennes-relais destinées à diffuser à l’avenir la 5G.
La population n’est ni informée, ni consultée. L’impact de l’exposition des populations aux champs électromagnétiques au sujet du programme de la 5G est inconnu.
L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) relève un manque important, voire une absence de données relatives aux effets biologiques et sanitaires potentiels ». Un rapport d’expertise par un groupe de travail commandité par l’ANSES est prévu en 2022 sur les risques de cancer lié à l’exposition aux champs magnétiques.
En attendant les résultats d’une étude sanitaire approfondie, le collectif demande à ce que la population soit protégée. Que tout projet d’implantation de nouvelle antenne soit suspendu.
Le Collectif Antenne Juzet cherche à respecter le droit de l’environnement et souhaite aider notre pays à ce que les engagements en ce domaine soient tenus.
Le Collectif Antenne Juzet veut protéger la population de risques sanitaires éventuels et demande de suspendre toute nouvelle installation, en attendant de connaitre les résultats d’études scientifiques sérieuses.

Nous disons « Pouce »
Arrêtons de pêcher par Cupidité, Imprévoyance et Arrogance.
Au nom d’intérêts financiers notre vallée ne doit pas être défigurée et représenter un risque sanitaire pour ses habitants et touristes. Notre environnement est notre trésor.
Non à une antenne imposée de près de 40m de haut à l’entrée de notre village.

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.


À voir également

Antennes 5G / Jeudi 18 mars à Marignac, la sous-préfète missionnée pour convaincre les maires récalcitrants

APPEL DU 18 MARS 14 H 30 À MARIGNAC ! Amis de la plaine bonjour,   Le Collectif Antenne Juzet, le...

Lire la suite