Appel à la convergence des luttes avec les Mexicains

Appel lu en public pendant la manifestation toulousaine du 14 janvier pour pousser à une rencontre future entre la délégation zapatiste et Touche pas à ma Forêt.

 

Je voudrais donner une information à toutes les personnes réunies ici en défense de la forêt

et du monde vivant et faire un appel :

 

« Appel à la convergence des luttes avec les rebelles indigènes du Mexique »

Nous savons que le mode de développement prédateur, avec son exploitation à outrance de la nature, est en train de ravager la planète.

Nous savons qu’il nous réduit au statut de consommateurs bornés,

de complices de l’empoisonnement général

et finalement d’exécutants de notre propre disparition.

Mais il ne s’agit pas que de nous, ceux des pays riches :

- quand nous, les Européens, consommons par personne 10 fois plus d’énergie que les habitants de l’Inde

- quand les citoyens des États-Unis en consomment 20 fois plus

- et quand au Qatar on consomme par habitant 100 fois plus d’énergie qu’au Sénégal

ça signifie une mise au pillage généralisée des ressources, qui transforme la planète en terrain vague.

C’est ce qui est en train de se passer au Mexique.

C’est du Mexique que nous voulons dire un mot.

Au Chiapas, les rebelles de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN) et, dans le reste du Mexique, les Indiens du Congrès National indigène (CNI), dénoncent cette prétendue modernité et cette avalanche de projets industriels qui font du pays un no man’s land :

aéroports /autoroutes /gazoducs /parcs éoliens / installations géantes de photovoltaïque / centrales thermiques / barrages hydroélectriques / concessions minières partout /cultures industrielles transgéniques / déforestation, etc.

Tout cela dans un total mépris des peuples indigènes installés là depuis des milliers d’années - et de leurs droits territoriaux.

C’est un processus d’invasion, de spoliation, qui 500 ans après la conquête espagnole, les menace d’anéantissement définitif.

Les Indiens ont sur le dos :

- les grands investisseurs transnationaux,

- les politiciens et leurs dessous-de-tables,

- les bigots du Développement, paresseusement persuadés que la croissance économique implique une prospérité partagée,

- les cartels de la drogue

- les maffias

- un État gangrené par la corruption : il développe une rhétorique progressiste mais suscite et protège des groupes paramilitaires meurtriers ... et militarise le pays pour imposer ses mégaprojets.

 

C’est pourquoi l’Armée Zapatiste et le Congrès National Indigène en appellent solennellement aux êtres humains du monde entier pour qu’ils s’opposent à ce processus d’anéantissement général camouflé sous le nom de « progrès ».

1. Ils ont publié une «  Déclaration pour la Vie » pour que le monde se reconstruise dans le respect de la Différence, et invitent les personnes et groupes intéressés à signer ce texte.

2. Ils ont pris la décision d’envoyer une délégation en tournée en Europe et dans le Monde :

*Cette délégation arrivera à Madrid le 13 août 2021, pour célébrer à sa façon le 500ème anniversaire de la prise de Mexico-Tenochtitlan par les conquistadores espagnols.

*La délégation, composée de plus de 150 personnes, essentiellement des paysannes et paysans indigènes, arrivera par la France et restera plusieurs semaines, entre juin et septembre, pour échanger sur les luttes, la résistance et tisser des solidarités.

Il s’agit de combattre ce système de mort qui est en train d’anéantir la nature et les êtres humains et qui s’appelle le capitalisme.

 

NOUS, QUI PROTÉGEONS LA FORÊT DES PYRÉNÉES CONTRE LA DESTRUCTION,

nous, qui ne croyons pas que la vie humaine ait pour finalité de produire encore et toujours,

nous devons accueillir dans les Pyrénées la délégation des Indiens de l’EZLN et du CNI.

Nous proposons que le collectif TOUCHE PAS A MA FORÊT rencontre cet été nos frères du Mexique, lui explique notre résistance et écoute leur parole.

Pour le monde de l’argent, nous qui aimons nos forêts, nos montagnes, nos rivières, nos vallées, nous qui savons apprécier la paix de la nature et la beauté d’un paysage sauvage

nous aussi nous sommes des Indiens

des anachroniques, des gaulois réfractaires , des gens du passé.

Solidarité entre Indiens de toutes les couleurs !

 

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe