CAFÉ FRAPPÉ

Me reconeishetz pas ? Me reconeishetz pas ?

Partager ce billet Partage

Instantané, Barman au comptoir,

Author: Instantané, Barman au comptoir,

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (16)

annemarie annemarie ·  26 mai 2009, 21:59

Non ! T'es qui, toi ?

Instantané - Barman au comptoir Instantané - Barman au comptoir ·  26 mai 2009, 23:05

Nous offrons un pot au comptoir du Café des Vallées à qui donnera les bonnes réponses :
- qui est cette ménagère ?
- où se trouve-t-elle ?
Question subsidiaire :
- quand passera-t-elle à l'action ?

annemarie annemarie ·  27 mai 2009, 13:55

Ah, c'est une ménagère, alors ?
Papy Mougeot* demande s'il s'agit de la ménagère de moins de 50 ans.

* Pour les plus jeunes : c'est juste pour faire avancer le schmilblick !

Verveine Verveine ·  27 mai 2009, 17:28

On n'en a pas souvent des comme ça en terrasse. Ça mettrait la pêche.
Je verrais plutôt une syndicaliste d'une entreprise d'ici; peut-être ouvrière à la chaîne (des pyrénées). Non ?

annemarie annemarie ·  03 juin 2009, 00:52

Et la réponse, c'est quoi ?

Instantané, Barman au comptoir Instantané, Barman au comptoir ·  03 juin 2009, 22:48

Mais le problème c'est qu'on ne sait pas !
Moi je trouve que le turban fait plus ménagère que bourge à la Beauvoir. Par contre la salopette fait plutôt méccano. Quant au geste je ne sais pas si on doit y voir un mouvement d'humeur (...) ou de muscle.
Seul indice, la photo a été prise du côté de Tarbes...
Au café on aimerait en savoir plus. Si quelqu'un a des idées...

PS : en tous cas, elle est tellement chouette, qu'on la mise dans l'icône du site.

katia katia ·  14 juin 2009, 17:41

Seule certitude, elle n'est pas créole! A moins que la lumière lunaire n'ait affadi son teint. Moi, j'y vois un col Mao et une main en forme de canard ou d'oie prête à être gavée. mais cela fait-il avancer?
Un grand bonjour de La Réunion adressé aux Pyrénées de mon enfance.
Katia!

katia katia ·  14 juin 2009, 17:45

geneviève,
un petit whisky plus tard, j'ai envie de poser cette question: est-ce du Pop-Art à la campagne?

GeP GeP ·  15 juin 2009, 21:21

Salut La Réunion !
Pour la gaveuse d'oie je n'y suis pour rien ! Et je suis à jeun. Ça pourrait être en effet du Pop'Art campagnard... mais dans un style inédit. Etonnant tout de même.

Bernardo Bernardo ·  15 juin 2009, 21:39

Superbe , cela ressemble à la travailleuse modèle chinoise qui grâce à son travail de magasinière dans l'année a obtenu la médaille d'or en haltérophilie aux JO.
à vérifier.

hd hd ·  16 juin 2009, 16:30

Ce dessin ce trouve exactement, juste avant de prendre l'autoroute à Séméac à coté de tarbes effectivement. Cela fait Je pense au moins 4 ans que je la vois lorsque je pars pour St Gaudens. Mais je n' en sais pas plus je ne sais pas qui l'a dessiné, pourquoi et ce qu'elle peut representer. Moi elle me fait penser au générique de la série Desperated housewife, où il y a il me semble une ménagère ressemblant à celle là. A vérifier.

Instantané, Barman au Comptoir Instantané, Barman au Comptoir ·  22 juin 2009, 00:35

On avance doucement !
Pour les non-accros de la TV, la video du générique de "Desesperate Housewiwes" est là : http://kramvoussanos.unblog.fr/port... et on en apprend un peu plus, non pas sur l'art, mais sur la condition féminine à travers les siècles.. La ménagère a des gros bras en effet et un quelque chose de la nôtre; mais ce n'est pas la nôtre. Des explis aussi ici: http://lulu762.blogspace.fr/214707/... et plus sérieusement là: http://www.iconique.net/desperate-h... où d'ailleurs la deuxième partie de l'étude du générique de cette série vient de paraître (18 juin).
Mais notre analyse de l'inconnue de Séméac, elle, n'est pas finie...

Momo Momo ·  25 juin 2009, 20:42

En différé de Mayotte,
Monique communique :
La ménagère a été vue à la Télé au Gd J de Canal + le soir du 18/06, EN COUVERTURE DU LIVRE de l'écrivain Danièle St-Bois, "Marguerite, Françoise et moi" paru le 9/04/09 !
Le livre était présenté et vivement recommandé par Dani Le Rouge...
L'image n'était pas commentée.

Instantané, Barman au Comptoir Instantané, Barman au Comptoir ·  25 juin 2009, 20:45

Ça avance encore.

Cependant la Boulangère de St Bois découverte à la Une d'un bouquin la Boulangère de St Bois est comme un détournement (et retournement) de notre Ménagère de Séméac, la Ménagère de Séméac laquelle pourrait bien être une reprise de la femme au foyer de Dick Williams, Dick Williams affiche patriote où l'on pourrait reconnaître le fameux et très publicitaire "Yes, We can" d'un très récent président. C'est cette affiche qui est détournée dans le générique de "Desesperate Housewiwes", attaque déguisée de la société de consommation. Désespérant tout ça ?


A moins qu'il ne s'agisse d'une attaque en série ? ((en série B).
Sur le site d'Azaz Madder, américanophile hongrois, on retrouvera le décryptage du générique et le commentaire de l'affiche de propagande de Williams.
Tout ça nous laisse tout de même sur notre faim...
On continue ? Qui va faire un zoom sur la signature et le faux col mao ?
Verveine Verveine ·  25 juin 2009, 21:47

Bonsoir
Les Ed° Julliard ont mis en ligne un entretien de l'auteur de "Marguerite, Françoise et moi" où la boulangère se livre et vend ses petits pains :
http://www.youtube.com/user/edjulli...
Ce qui est réglé au moins, c'est qu'elle n'a pas la tête de sa couverture.

Michel Michel ·  30 juillet 2009, 10:39

Critique dithyrambique du bouquin "Marguerite, Françoise et moi" par Jojo Savigneau dans Le Monde du 9 juillet ("humour jubilatoire"...) Bienvenue à Rabourgris, sa boulangerie, son anti-sarkosisme et ses penseurs ! http://www.lemonde.fr/livres/articl...
Voici la 4e de couv :
>"Il y a longtemps j'étais nécrivain. Je ne m'en vante pas, mais c'est vrai. Même mon éditeur... Ah, déjà ça ne va pas, ce "mon éditeur", ce possessif sans partage. Ça vous a des airs de pimbêche prétentieuse. Mon éditeur. Pas le vôtre, ni celui de Tartempion, le mien, et, accessoirement, de quelques autres... certains ma foi des plus remarquables. Tenez, prenez Françoise Sagan, eh bien voilà, voilà quelqu'un de mondialement connu qui a été publié par mon éditeur. Vous voyez ? "

>Drôle, féroce, Danièle Saint-Bois n'a pas sa Langue dans sa poche. Avec un humour décapant, elle décrit la traversée du désert d'une femme écrivain amenée à travailler comme vendeuse dans une boulangerie.

>Pamphlet contre les inégalités, le cynisme des puissants et la bêtise galopante, Marguerite, Françoise et moi est aussi un hommage à la Lecture - seule planche de salut dans ce monde cruel -, un manuel de survie par temps de crise et un puissant antidote contre la morosité. <

Aucune annexe



À voir également

Repérage

un Café enTOURloupé

Par notre envoyé spécial sur "le tour" Du nouveau sur le tour : Tout de suite remarqué par un pizarazzi (©) le maillot jaune était planqué lundi dans le village de Fronsac... (à côté de Chaum, à 5 km de St-Béat, chef lieu. NDLR) Notre bureau s'empresse de diffuser. C'est donc sa doublure qu'ils ont mis aux étapes de montagne !!! La révélation fait grand bruit dans le lanterneau.

Lire la suite

Rosy8Mars

8 mars

Et bien oui, aujourd'hui 8 mars, tout est blanc, tout est vierge, on recommence tout à zéro; ce...

Lire la suite