"Hacking Justice" au Régent le jeudi 20 janvier

Pensez à réserver votre soirée du jeudi 20 janvier 20h30 pour participer à la projection organisée par le festival des droits humains et Amnesty International Comminges.

Le Festival des Droits de l’Homme, Amnesty International et Le Cinéma Le Régent, vous donnent rendez-vous,

JEUDI 20 JANVIER À 20H30

Un documentaire de Clara López Rubio, Juan Pancorbo

LE COMBAT DU SIÈCLE POUR LA LIBERTÉ D’INFORMER

Fidèle au principe Cypherpunk « vie privée pour les plus faibles, transparence pour les puissants », Julian Assange a créé WikiLeaks en 2006, outil de publication crypté qui a permis la fuite de millions de documents classifiés ou secrets, mettant au jour les pratiques des gouvernements et des multinationales concernant la guerre, l’espionnage et la corruption. Les fuites transmises à WikiLeaks en 2010 par l’analyste de l’US Army Chelsea Manning constituent les révélations les plus importantes de l’histoire sur les crimes de guerres et les mensonges des États-Unis. Julian Assange est alors devenu une cible.
Ce documentaire commence en 2012, lorsque le fondateur de WikiLeaks se réfugie dans l’ambassade d’Équateur à Londres où il restera confiné drastiquement jusqu’à son arrestation en 2020 en vue de son procès en extradition aux États-Unis. Pendant sept ans, à l’intérieur de l’ambassade et à travers le monde, Clara López Rubio et Juan Pancorbo ont suivi, pas à pas, la défense de Julian Assange, coordonnée par le célèbre avocat Baltasar Garzón. Une histoire aux implications politiques profondes sur la justice et la liberté d’informer.

Les principaux personnages

Julian Assange est le fondateur de Wikileaks, il a dévoilé des millions de documents militaires confiés par des lanceurs d’alerte dénonçant les crimes de guerres des États-Unis pour qui il devient l’ennemi public n°1. En octobre 2021, la Cour de Haute justice d’Angleterre se prononcera sur son extradition vers les États-Unis où il risque 175 ans de prison.

Baltasar Garzon est un juge d’instruction, mondialement connu pour avoir fait interpeller en 1998, à Londres, l’ancien dictateur chilien Augusto Pinochet. Il coordonne la défense juridique de Julian Assange depuis 2012 qui trouva en lui l’avocat idéal pour une affaire internationale où justice et hautes sphères politiques se mêlent.

Sarah Harrison est une journaliste britannique et chercheuse en droit qui a travaillé avec l’équipe de défense juridique de WikiLeaks. En juin 2013, elle rejoint à Hong-Kong l’ancien agent secret américain Edward Snowden, qui vient de livrer à des journalistes américains des documents secrets de la NSA (voir le film Citizenfour). Elle l’aide à quitter Hongkong en urgence pour échapper à une extradition vers les Etats-Unis, puis reste avec lui plusieurs mois à Moscou, où il est réfugié. En 2015, elle reçoit le prix « Willy Brandt pour le courage politique », décerné chaque année par le Parti social-démocrate allemand (qu’elle ne manque pas de critiquer dans son discours de remerciement).

SÉANCE SUIVIE D’UN ÉCHANGE

avec Katia Roux, chargée de plaidoyer liberté à Amnesty France

 

Hacking Justice - Julian Assange (B.A.) from lesmutins.org on Vimeo.

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe