On n'est pas au café on est dans la rue

En grève

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

Verveine Verveine ·  07 septembre 2010, 20:57

Et voilà l'travail !
Après la prestation décoiffante de monsieur Wœrth sur une chaine pas publique; les infos sortent dans vos journaux : c'est à prendre (et à laisser) en Terrasse du CafdV http://www.netvibes.com/lecafedesva...
Et le bilan de la formidable journée, là : http://www.france-info.com/france-s...

olivier olivier ·  08 septembre 2010, 11:56

concernant les retraites , sur le partage des contributions des salariés et autres revenus taxés pour financer les retraites , il faut un jour aussi aborder dans la réforme des retraites , la redistribution des pensions avec un seuil.
Je m'explique , pour la sécu , nous cotisons en fonction de nos moyens et nous avions un remboursement de nos soins quelques soient nos besoins et notre participation.
Pour la retraite , nous cotisons en fonction de nos salaires, ou indemnités pour gonfler le gâteau des retraites , mais il faudrait fixer dans un cadre démocratique , une pension minimale et maximale pour vivre dignement.
Autre réflexion a avoir sur les salaires , encadrer par la régle de 1 à 5 le salaire maximal.
Autre réflexion , pour ouvrir de nouvelles places de travail sur le marché du travail , il faudrait aussi repenser à réduire le temps de travail en ajoutant un plus pour ceux qui ont une pénibilité dans leur labeur.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

[Pétition] Contre la dissolution de Nantes Révoltée - Pour la liberté d'expression

Pour signer la pétition, c'est ICI. CONTRE LA DISSOLUTION DE NANTES REVOLTÉE En France, plus...

Lire la suite

Ouf ! Vive les compañeros chiliens !

Les compañeros chiliens ouvrent la porte de sortie du néolibéralisme. Bravo et merci pour ce...

Lire la suite