Tu l'as vue la Biodiversité dans nos vallées ?

En mars c'était la semaine sans pesticides, le 22 avril 2010, c'était la Journée de la Terre, cette année c'est la biodiversité à l'honneur... ? à l'honneur ?

A l'heure de la vague vitrine écologie et développement durable, de la bio-diversité et des énergies renouvelables, des ampoules basse consommation et des journées vertes, à l'heure de 2010 l'ANNÉE INTERNATIONALE DE LA BIODIVERSITÉ (???), doit-on s'étonner de la marche aveugle des collectivités responsables de notre bien-être vers le toujours plus de propreté, sécurité, visibilité, et l'éradication manu militari de la moindre pensée sauvage ?

DÉSHERBEZ-MOI ÇA ! ÇA FAIT PAS PROPRE l'herbe dans les campagnes !

Le petit commis nous apporte ça à la rédaction, une alerte au désherbage (voir le document joint "alerte herbicide)), avec un peu de retard (les vacances...), et à la rédaction on s'en émeuh meuh beaucoup ! On a soudain très peur (comme chaque année à dire vrai, mais plus encore celle-ci) des agents qui vont "exécuter" nos chemins avec leur désherbage "chimique" et qui procéderont à un "réajustement", avant un "SECOND" traitement en plein mois d'août. Second "traitement" pour le malade... ça laisse pensif... car même la chimie n'arrive pas à supprimer d'un seul coup d'un seul les forces vives de la nature, en place sur la planète bien avant nous comme on sait, et qui croîtront encore bien après notre auto-destruction.

Mais les agents qui "exécutent" la nature, ça n'a pas de quoi faire rire; et les trucs "chimiques" encore moins. Un épandage chimique ne tue pas que la "mauvaise" herbe mais absolument tout le milieu. Aussi l'alerte que lancent certains maires avec raison nous paraît-elle plus que nécessaire à amplifier :

ALERTE À LA POPULATION !

Planquez les meubles, les veaux, vaches, cochons, mais aussi les enfants, les mémés, les malades, mais encore les promeneurs, les cyclistes, les pique-niqueurs et n'oubliez pas de planquez vos plantes, fleurs, décorations vivaces, vos animaux familiers et les bouffeurs de bestioles piqueuses, vos lézards, crapauds, sans compter les vers de terre pour la pêche, planquez aussi vos oiseaux du jardin, vos insectes pollinisateurs, vos coccinelles des rosiers, votre potager en bord de voirie, et votre citerne, et tant qu'on y est prévoyez un périmètre de sécurité conséquent pour vous-même et une mise en quarantaine de la famille et de son alimentation saisonnière. TOUS AUX ABRIS !
Ne sortez sous aucun prétexte !

VIVE LA NATURE (BIEN NETTOYÉE ?) ! Une réflexion en cours...

Sur le site de l'Année de la Biodiversité, on alerte non seulement les simples citoyens mais aussi les collectivités.
Le ministère du Développement durable propose en effet aux communes volontaires un dispositif pour les aider à connaître, protéger et valoriser leur biodiversité sans la "nettoyer" : c'est l’atlas de la biodiversité, pour faciliter la mise en place de politiques communales responsables.

On rappelle que le mois dernier avait eu lieu "la semaine contre les pesticides"... Dans nos sociétés, "une semaine contre" suffit pour dédouaner toute une population tout le reste de l'année. C'est étrange. Quelques associations concernées par ces problèmes (attac Comminges, FAIRE, Nature Comminges, ERABLE, Carline, Biocoop) avaient organisé une réflexion autour d'un film, Le Temps des Grâces, 2009 (extraits). Ainsi dans nos vallées la réflexion est-elle en cours sur les alternatives aux pesticides comme par exemple le désherbage thermique; mais toutes les communes n'en sont pas à ce stade de maturation, loin de là.


Pour se donner mieux qu'une bonne conscience juste quelques jours en passant, on ira prendre de la graine sur le site Sans Pesticides qui propose en téléchargement plusieurs dossiers. Et pour la route, le nouveau tube (d'arrosage) des Nains de Jardins : Les Pestes Acides.

PRÉSERVONS ENSEMBLE !

En attendant la future affichette préparée par les communes volontaires et les associations engagées, on vous propose au Café des Vallées nos petites pancartes, genre "stop PUB". (Vous pouvez aussi en réaliser et nous envoyer vos photos.)

Elles seront à planter sur le coin de votre portail où poussent les violettes, devant la clôture où au bout de trois ans vos capucines démarrent, sur le bord de la fenêtre où on admire vos fleurs butinées par les papillons si sensibles à la qualité de l'air...; enfin partout où vous êtes en limite de voirie et où votre espace vert rend la vie à votre rue, quartier, chemin, aux promeneurs et à vos voisins ! Merci les jardiniers !

Simple, en affichant votre panneau vous n'empêchez en rien la campagne de destruction massive des "herbes" mais vous êtes un petit grain de sable; vous demandez à préserver votre micro-biodiversité et vous alertez les consciences sur les enjeux planétaires !
Allez, fleurissez-nous ça vite fait !

TÉLÉCHARGER LES AFFICHETTES

Le Café des Vallées vous propose cinq variantes en téléchargements, vous conseille de les glisser sous pochettes plastiques avec un carton léger, et de scotcher le bord avant de les fixer à leur support.
  • forme logo rond (Pas de DZBChi sphère)


  • bandeau long avec texte sur fond de couleur (BandeauCoul Pas de DZBChi) x 5


  • ou sans fond de couleur (Bandeau Pas de DZBchi) x 5


  • format A4 (Pancarte Pas de DZBchi)


  • et demi A4 (Affichette Pas de DZBchi x 2


  • Arbre-Stop au désherbage chimique (Grand modèle A4 et Petit modèle moitié A4 x 2)



Partager ce billet Partage

Martin Pech, Le Cafeteur des Vallées,

Author: Martin Pech, Le Cafeteur des Vallées,

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés



À voir également

Pétition / En finir avec le glyphosate en Europe… enfin !

  En 2017, malgré de nombreux scandales (Monsanto Papers, procès outre-Atlantique, fichage illégal…)...

Lire la suite