Lundi 16 mars - 17h - Appel de St-Béat



2. La commission qu'il doit obligatoirement consulter se réunit vendredi prochain - le 20 - dans l'après-midi. Il ne faut donc pas réagir vite ... mais tout de suite !
3. De toutes façons, son patron Darcos (et Cie) ne lui laisse pas non plus le moindre champ libre en termes de moyens. Donc il taille dans le vif ... au plus rapide ... au plus fragile ... sur celui qu'il a sous la main. Et c'est nous qui prenons.
4. Il est donc impératif qu'il se rende compte d'ici vendredi qu'il vient de faire une très grosse bévue. Mais il lui faudra sans aucun doute un minimum de temps pour se retourner et trouver une porte de sortie. Vu l'enjeu, on ne peut pas non plus se permettre de lui laisser cette excuse.
5. Il n'y a aucune illusion à se faire. Laisser supprimer maintenant le poste de Conseiller Principal d'Education du collège, c'est un ticket garanti pour la fermeture totale de l'établissement et tout ce qui s'ensuit à très proche échéance. La voie sera libre ...

Il y a donc URGENCE !!!

RV lundi 16 mars à 17h devant le collège de St-Béat
pour faire comprendre au recteur

qu'il faut qu'il nous foute la paix !


Il y aura tous les élus bien sûr.
Mais il faut que - nous aussi - nous y soyons tous. Après, nous n'aurons plus aucune excuse.
Les parents du collège ... des écoles primaires ...
Les enseignants du collège ... des écoles primaires ...
Les anciens élèves ...
Les commerçants, salariés, chômeurs, emplois aidés, fonctionnaires, assimilés, intermittents, saisonniers, artisans, professions libérales, voisins, amis, ... les gens quoi !
Tous ceux qui comprennent en quoi nous sommes redevables de l'héritage qu'ont su nous léguer nos anciens : des services publics au service du public.
Tous ceux qui ne sont en rien choqués de faire de même envers nos enfants.
Tous ceux qui ne se sont pas vraiment rendus compte en quoi nous serions ici des privilégiés dans les domaines économiques, sociaux ou culturels, ...
Tous ceux qui ont choisi de rester ou de s'installer ici, pas seulement pour y mourir, mais avant tout pour y vivre.

Nous appelons également - dès la fin du rassemblement - à la tenue d'une assemblée générale regroupant sur place toutes les bonnes volontés disponibles pour voir ensemble immédiatement quelles actions nous pouvons mettre en place dans ce court laps de temps.


Merci à tous !

SOS Ecoles de Montagnes

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.


À voir également

dessin53bis.jpg

Non aux fermetures !

Lundi 28 mai 2018 « manif »  de l’école maternelle du Pilat à l’Inspection avenue Foch.   Départ...

Lire la suite

tous_a_la_photo.jpg

LUCHON - Tous à la photo vendredi 11 avril à 17 h

Tract en téléchargement en fichier annexe....

Lire la suite