Adoption de la Déclaration des droits des Paysan·ne·s à l’ONU

Via_campesina.jpg(Source isf-france.org)
Après 17 ans de débat, l’Assemblée Générale des Nations Unies a finalement adopté la Déclaration des droits des Paysan·ne·s le 17 décembre 2018. Le travail de plaidoyer mené auprès du gouvernement français, mené entre autre par le Comité Français de Solidarité Internationale (CFSI) dont Ingénieurs sans frontières est membre a permis de faire basculer la position de la France d’une opposition à une abstention. Cette abstention est une demie victoire car tout en n’obstruant pas la possibilité d’adopter la déclaration, elle révèle combien le lobby des semenciers, fortement opposé au texte, a une emprise sur les décisions de notre soi-disante « patrie des droits de l’Homme », des hommes solvables en tout cas …

Ce texte ne va pas révolutionner le droit international puisqu’il s’agit d’une résolution non contraignante qui ne pourra mener à aucun procès directement. Mais il sera un outil pour les paysan·ne·s et leurs allié·e·s pour interpeller la communauté internationale, la rappeler à ses engagements.

La déclaration est disponible ici : https://viacampesina.net/downloads/PDF/FR-3.pdf

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également