Création d’un collectif solidaire de parrainage « Cent Pour un Toit dans le Comminges »

Pour un accueil digne et respectueux des droits fondamentaux des êtres humains

création d’un collectif solidaire de parrainage

« Cent Pour un Toit dans le Comminges »

Force est de constater que la ruralité du Comminges et notre éloignement des grandes villes n’épargne pas les personnes et les familles en situation sociale fragile. Nous sommes interpellés depuis de nombreuses années par la réalité que vivent des familles et des personnes seules qui ne « rentrent pas ou plus dans les bonnes cases », sont exclues de toute aide, n’ont aucun statut de reconnaissance sociale et se retrouvent condamnées à la rue - sans revenus - sans avoir droit à travailler et donc sans toit.

Aujourd’hui, ce sont deux cas de mères isolées migrantes avec deux jeunes enfants et sans papiers que nous ne pouvons nous résoudre à abandonner. Nous apprenons maintenant qu’une jeune de 20 ans va se retrouver dans la même situation. Aucune structure d’accueil ne sera plus en mesure de les accueillir et elles vont se retrouver à la rue en juillet prochain.

Il y a urgence humaine et il n’est plus temps d’ergoter sur l’inaction de pouvoirs publics qui feignent d’ignorer leurs devoirs d’humanité, laissant des êtres humains dans la plus grande détresse matérielle et parfois médicale et morale. Nous sommes plusieurs, militants associatifs au sein de RESF, du collectif de soutien commingeois aux migrants ou autres mouvements ou syndicats à avoir décidé d’agir.

A l’image de ce qui a pu se mettre en place dans d’autres régions de France, nous proposons la création d’un collectif Cent Pour Un Toit dans le Comminges qui prendra en location des logements pour y héberger des personnes sans-abri en prenant à son compte le loyer et leurs charges.

Les logements sont trouvés. Mais il nous faut maintenant réunir les moyens financiers. Nous estimons avoir besoin d’être en capacité de regrouper au moins cent donateurs pour financer l’accompagnement de ces personnes dans un logement provisoire, le temps qu'elles puissent accéder au droit de travailler, signer elles-mêmes un bail, et subvenir aux charges d’un logement.

CONCRÈTEMENT :

100 donateurs se regroupent, s’engagent à verser mensuellement une somme d’un montant libre selon leurs moyens et permettent ainsi à une famille ou une personne sans-abri de louer un logement décent en attendant de retrouver son autonomie.

Il ne fait pas de doute que l’accompagnement devra se faire sur du long terme, plusieurs années. C'est pourquoi nous vous recommandons de privilégier les versements mensuels, selon vos moyens, sur une durée de l’année civile, reconductible. Chaque année, en décembre, nous ferons le point et chacun décidera alors de prolonger ou non son engagement.

C’est l’association Trans’Humans, habituée sur le Comminges aux actions solidaires, qui hébergera administrativement et financièrement l’opération.

Mais avant de prendre toute décision, avant de nous engager au risque de décevoir avec des promesses non tenables, nous avons besoin de mesurer nos forces, savoir si dans le Comminges nous sommes en mesure de relever ce défi.

Pour l’instant donc, il ne s’agit donc que d’un sondage, sans engagement … pour voir ce qu’il est possible de faire … ou non.

Vous pouvez nous faire part de votre intention de participation au moyen du coupon ci-joint à nous retourner au plus tard le mardi 9 juin.

 Vous complétez vos coordonnées et indiquez le montant du don envisagé.

 Vous redonnez ce coupon à la personne du collectif qui vous l’a remis ou le retournez à l’association Trans’Humans—Place du Sarramoulin—31440 Fos ou par mél à valdaran@libertysurf.fr.

 Vous partagez ce formulaire et le proposez au plus grand nombre de vos relations, amis, voisins, famille, ...

Nous vous en remercions très chaleureusement.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Dominique Boutonnet, de Trans’Humans, au 06 51 36 52 61.

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.


À voir également

Mardi 30 juin / Cercle de silence de 18 à 19 h à Saint-Gaudens

Le cercle de silence se réunira le mardi 30 juin de 18 h à 19 h, place Jean-Jaurès ... dans le...

Lire la suite

Sans-papiers, mais pas sans droits

Publication désormais téléchargeable Sans-papiers, mais pas sans droits - 7e édition Sans-papiers,...

Lire la suite