De Guernica à Gaza

guernica3d.jpgGuernica, capitale historique et spirituelle du Pays Basque, est particulièrement connue pour sa destruction, le 26 avril 1937, par les aviateurs de la légion Condor, envoyés par Hitler afin de soutenir le général.

Ce bombardement a été considéré comme le tout premier raid de l'histoire de l'aviation militaire moderne sur une population civile sans défense. La même légion Condor avait cependant déjà bombardé des dizaines de milliers de civils fuyant l'avancée nationaliste sur la route de Málaga à Almería, pendant les deux premières semaines de février 1937. Quelques jours avant Guernica, la ville voisine de Durango avait également été bombardée par l'aviation italienne, causant plusieurs centaines de morts. ...

... 75 ans plus tard, l'armée du "peuple élu" perpétue avec zèle ce type de méthodes guerrières.

Honte à ceux qui ont osé manifester hier à Paris pour soutenir ce massacre !

Ne manquez pas de consulter le lien suivant. Pour comparer les deux images - avant et après les bombardements - passez votre souris sur la photographie.

Les impressionnantes destructions de Gaza vues du ciel

PALESTINIAN-ISRAEL-CONFLICT-GAZA

(Billet écrit et assumé par Dominique Boutonnet.

Pour la LDJ, no problem, je suis dans l'annuaire.)

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Jeudi 27 février - Soirée Palestine au Régent - "CONTRE-FEUX - Résistance sociale et syndicale en Palestine"

À partir de 20 h 30 Soirée Palestine autour du reportage CONTRE-FEUX, Résistance sociale et...

Lire la suite

Assemblée Nationale.jpg.jpg

Appel à action : Non à une résolution par l'assemblée nationale condamnant la critique de l'état d'Israël !

!!! Appel à action : Non à une résolution par l'assemblée nationale condamnant la critique de l'état...

Lire la suite