La cour d’appel ordonne la mise en liberté de Josu Urrutikoetxea

Libération de Josu Urrutikoetxea.jpgLa cour d’appel de Paris a décidé la mise en liberté conditionnelle du militant indépendantiste basque, ce mercredi 19 juin.

Le procès a suscité de l’intérêt. Près de 20 journalistes, basques, français et espagnols, ont suivi l’audience de Josu Urrutikoetxea ce mercredi, à la cour d’appel de Paris. Alors que l’avocat général a demandé son maintien en détention, la cour a décidé sa liberté conditionnelle. Incarcéré depuis son arrestation à Sallanches le 16 mai dernier, Urrutikoetxea devrait recouvrer la liberté avant la fin de la journée.

Le militant basque avait fait appel de la décision d’incarcération du juge de la détention et des libertés après son interpellation. A présent, il devra se présenter une fois par semaine dans un commissariat parisien et a l'interdiction de quitter le territoire français. Ancien magistrat engagé dans la justice transitionnelle et ancien conseiller du président François Mitterrand, Louis Joinet s’était dit prêt à loger Josu Urrutikoetxea. Une garantie qui a pu peser dans la décision des juges.

(Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site de Mediabask).

 

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également