TRAIN MONTREJEAU-LUCHON : DES TRAVAUX ET VITE ! - A CHACUN DE NOUS D'AGIR

train.jpgRéunis ce jeudi 29 Janvier à Marignac, nous étions plus de 40 citoyens des cantons de Montréjeau, Barbazan, Loures, Saint-Béat et Luchon pour débattre des actions en cours contre la décision de RFF de suspendre la liaison par train de Montrejeau à Luchon.
L'absence des representants de l'Etat, de RFF, de la SNCF invités à venir nous informer sur les « avancées » du dossier et non excusés a été remarquée.
Les excuses des conseillers généraux de Barbazan, Luchon, Saint-Béat ont été signalées.
La participation d'autres élus (maires, conseiller général, conseiller régional) a été saluée.
 
Chacun qu'il soit citoyen, cheminot, militant syndical, politique, associatif, élu s'est exprimé et les échanges très riches ont porté sur de nombreux points :
 
l'impact de la fermeture pénalisant l'économie du Haut-Comminges (stations de ski, stations thermales, hôteliers, loueurs, etc), les personnes âgées, les étudiants, les lycéens, les personnes travaillant en région toulousaine, etc...
> le manque total d'informations sur l'étude (les études de 2011 ne sont toujours pas publiées, aucune communication sur le cahier des charges, sur le calendrier, sur le coût),
> la nécessité que la coordination soit présente au comité de pilotage, même à titre d'observateur,
> le risque que RFF ne profite des résultats de l'étude pour fermer la ligne,
> l'utilité de contribuer à l'étude prospective sur la viabilité de notre ligne en lien avec les potentialités économiques de notre territoire (M. Puente, maire et Président du CDRC),
> le vœu voté par le conseil général de Haute-Garonne (M. Gimenez, conseiller général de Saint-Martory),
> l'idée que la Région pourrait inscrire au budget 2016 des crédits pour les travaux de modernisation de la ligne, en utilisant les recettes de la TIPP (30 millions d'€) pour amorcer « le tour de table financier » avec RFF et l'Etat (M. Rivière, conseiller régional),
> les démarches à engager auprès de la Région pour qu'elle relaye notre demande d'inscription de l'opération au Contrat de Plan Etat-Région,
> les mesures prises par la SNCF qui supprime la mission de sécurité de l'agent en poste à Luchon, qui n'assure pas la maintenance des batteries des passages à niveau, ceci en contradiction avec les engagementspris par elle le 8 novembre (cheminots)
> l'absurdité écologique de la loi Macron qui veut multiplier le transport par bus au détriment du train,
> la dimension politique de la fermeture de la ligne dans le contexte actuel de politiques d'austérité et de régression des services publics,
> la nécessité d'un « soulèvement » civique rassemblant tout le Haut-Comminges pour se faire entendre,
 
 
Quasi-unanimes, nous avons décidé d'amplifier la mobilisation et réaffirmé l'OBJECTIF à atteindre :
> à très court terme, le rétablissement rapide de la circulation des trains : pour cela, RFF doit réaliser en urgence les travaux de mise en sécurité.
 
> à moyen terme, le renouvellement complet de la ligne : pour cela, nous demandons à RFF et à l'Etat d'inscrire immédiatement cette opération au contrat de plan Etat-Région, et ce sans attendre la remise de l'étude (remise annoncée dans un premier temps en mars et maintenant en juin).
 
Nous avons fait le point sur les actions engagées un peu partout : pétition, panneaux d'informations dans les gares, banderoles aux entrées de villes, démarches auprès des autorités, des maires, des parlementaires.
 
Nous avons noté les résultats obtenus depuis la réunion de fin novembre à Marignac : réponses certes partielles du ministre chargé des transports, de RFF, du Sous-Préfet / question écrite de Marie-Georges Buffet à l'assemblée nationale / vœux au conseil régional / vœu adopté par le Conseil Général 31 / délibération de municipalités comme à Boutx le Mourtis).
 
Nous avons décidé d' appeler chaque Commingeois et Baroussais et tous les amis à multiplier les actions sous toutes les formes, à prendre toute initiative pour que l'Etat et RFF prennent les mesures nécessaires.
 
A CHACUN DE NOUS D'AGIR
 
Chacun de nous, comme certains ont commencé à le faire, peut prendre l'initiative personnelle d'informer, d'interpeller les autorités, les élus pour que l'avenir du Haut-Comminges et de la Barousse et de notre voie ferrée soit parmi les premières de leurs préoccupations et de leurs actions.
 
Avec la " Coordination TRAIN MONTREJEAU-LUCHON : DES TRAVAUX ET VITE! ", nous amplifierons les actions et appellons chacun à y prendre part :
 
> En DIRECTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE :
 
Délégation à L'ELYSEE pour lui remettre les 1 500 premières signatures de la lettre-pétition lui demandant « d' intervenir auprès de RFF pour une modernisation rapide de la voie ferrée».
Un nouveau courrier lui sera adressé pour obtenir un rendez-vous.
 
> EN DIRECTION DES AUTORITES :
 
> > A SAINT-GAUDENS : délégation auprés du sous-préfet.
Un nouveau courrier lui sera adressé pour obtenir un rendez-vous.
> > À TOULOUSE au siège de RFF : délégation à la Direction Régionale de RFF pour obtenir du Directeur Régional une réponse à toutes nos questions (cf notre lettre du 17 novembre et du 1er décembre).
Un nouveau courrier lui sera adressé pour obtenir un rendez-vous.
> > À TOULOUSE à la Préfecture : délégation pour notamment faire part au préfet de l'urgence à inscrire au contrat de plan Etat Région les travaux de renouvellement et lui demander d'inclure, même à titre d'observateur, notre coordination dans le comité de piotage de l'étude.
Un courrier lui sera adressé pour obtenir un rendez-vous.
> > Courrier à la Directrice Régionale de la SNCF (à Bordeaux) sur l'importance pour le Comminges de maintenir la ligne directe de Paris à Luchon.
Un nouveau courrier lui sera adressé pour obtenir un rendez-vous.
>> À TOULOUSE au Conseil Régional : délégation pour faire part au président de l'urgence à inscrire au contrat de plan Etat Région les travaux de renouvellement.
 
EN DIRECTION DES ELUS LOCAUX
DANS LES 119 COMMUNES et les 5 COMMUNAUTES DE COMMUNES directement concernées : appel à organiser des débats public et à voter des délibérations, appel poursuite de la mobilisation des élus et des habitants (délibération des conseils, pose de banderoles, etc..)
 
EN DIRECTION ET AVEC LES CITOYENS :
 
>>PARTOUT : poursuite de la collecte des signatures de la lettre-pétition au président de la république « intervenez auprès de RFF pour une modernisation rapide de la voie ferrée», sur internet, sur les marchés.
 
>> A LUCHON : PENDANT LE FESTIVAL DU FILM (4 au 8 Février) : initiatives pour populariser l'action en cours et y associer les professionnels de la télévision et les festivaliers / envoi d'une carte postale au Président de la République.
 
>> A LUCHON, date à fixer : projection suivie d'un débat de « Cheminots », film de 2009 de Luc Joulé et Sébastien Jousse, avec des cheminots, Ken Loach et Raymond Aubrac ( dans le hall de la Gare de Luchon)
 
>> SUR LA ROUTE MONTREJEAU LUCHON : pendant les vacances de février, actions d'informations des automobilistes aux ronds points (blocages filtrants itinérants).
 
--------------------------------------
 
RENDEZ-VOUS EST PRIS POUR LA PROCHAINE REUNION PUBLIQUE
LE JEUDI 5 MARS A 18H30 (LIEU A PRECISER)
 
La « Coordination TRAIN MONTREJEAU-LUCHON : DES TRAVAUX ET VITE! »
 
Coordination Comminges-Barousse «  Train Montrejeau-Luchon : des Travaux et Vite ! »
Contacts :
à Montréjeau : Eric: claireric.delannay@orange.fr
à Barbazan : Michel (Huos): m.courteges@orange.fr
à Loures-Barousse : Genevieve (Créchets): genevieve.ousset@orange.fr .
à Saint-Beat : Jacques (Bezins): 0671484847
à Luchon : Jean-François: subercazejf@aol.com / Olivier: olivierducros07@orange.fr
 
LISTE A COMPLETER / QUI EST D'ACCORD POUR Y FIGURER ( avec adresse mel et/ou iéléphone)

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Non à la fermeture des petites lignes.jpg

Pour le train Montréjeau-Luchon / RV lundi 17 juin à partir de 11 h à Montréjeau (hôtel de Lassus)

Coordination pour la défense du rail et de l'inter-modalité en Comminges/Barousse (CDRIC) Le Conseil...

Lire la suite