[Pétition] "Bonafont : sortez du territoire indigène au Mexique !"

Pour signer la pétition, c'est ICI.

 

Ce n'est pas la sécheresse, c'est le pillage.

Au Mexique, l'extraction massive d'eau par des entreprises comme Bonafont, du groupe français Danone, est à l'origine de terribles catastrophes environnementales et sociales.

Dans la région de Cholulteca pendant trois décennies, ils ont subi le vol de leur eau par l'entreprise. Jusqu'en mars 2021, lorsque le groupe indigène Pueblos Unidos s'est organisé et a obtenu que l'entreprise cesse d'opérer dans la région.

Mais maintenant, l'entreprise est de retour ! Un fonctionnaire a autorisé la société Bonafont à opérer dans la région en tant que distributeur d'eau purifiée.

C'est pourquoi nous avons besoin de votre soutien afin que vous vous joigniez à l'appel pour que l'entreprise parte une fois pour toutes.
Il y a un an, un énorme gouffre s'est formé dans les terres agricoles, tout près de l'endroit où l'usine d'embouteillage de Bonafont prélevait massivement de l'eau. Ceci est le résultat direct du pillage de cette entreprise et d'autres entreprises opérant dans la région.

La terre nous montre que Pueblos Unidos a raison. Le pillage de l'eau de Bonafont provoque des catastrophes environnementales. Les communautés indigènes disent que bien que la nouvelle usine de Bonafont soit uniquement destinée à la distribution, cela signifie que la dépossession de l'entreprise d'autres territoires sera désormais stockée dans la région de Cholulteca, et elles ne le permettront pas.

Lorsque les villes ont fermé l'entreprise, elles ont occupé les installations pour protéger l'eau et renforcer leur autonomie, mais ont été violemment expulsées par l'armée et la police mexicaines neuf mois plus tard. Les communautés se sont battues jusqu'au bout, mais elles ont besoin d'un soutien international pour forcer l'entreprise à partir complètement.

Les entreprises européennes comme Bonafont ne peuvent pas continuer à voler l'eau des peuples indigènes.

Signez ici pour demander à Bonafont de cesser d'opérer en territoire indigène !

Nous savons qu'ensemble nous sommes imparables. En juin 2017, nous avons réussi à faire sortir la compagnie des eaux Pure Blue de Nouvelle-Zélande. Faisons la même chose au Mexique !

 

Plus d'informations

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Chronique mexicaine 28 - 30-09-2022

Depuis novembre 2017, le bulletin « Chronique mexicaine » rassemble, tous les 2 ou 3 mois, des...

Lire la suite

Chronique mexicaine 27 - 23-07-2022

Depuis novembre 2017, le bulletin « Chronique mexicaine » rassemble, tous les 2 ou 3 mois, des...

Lire la suite