2004 : la brochure d'une mission civile en Palestine. Un éclairage toujours d'actualité : tout n'a pas commencé le 7 octobre 2023 !

Depuis le 7 octobre 2023, un génocide est en cours dans la bande de Gaza…mais l’histoire ne commence pas le 7 octobre de l’année 2023 !

Nakba, exil, réfugiés, colonisation, mur d’apartheid, vol des terres, prisonniers politiques, annexion de Jérusalem Est, violences des colons, expulsions, bombardements de la population civile, opérations militaires dans les camps de réfugiés et villages et villes palestiniennes, humiliations, tortures, arrestations d’enfants, détentions administratives sans jugement, … des mots qui rythment l’existence du peuple palestinien depuis des décennies (quasiment un siècle… 3 ou 4 générations...)

Mais aussi : résistance, résilience, éducation, art, culture, espoir…ce qui permet à ce peuple de rester encore debout.

Et puis encore : solidarité internationale, anticolonialistes israéliens, campagnes internationales de boycott et de sanctions (BDS), manifestations de solidarité...ce qui permet à ce peuple de penser qu’il n’est pas seul dans sa lutte et ses espoirs, malgré la complicité de nos gouvernants avec les gouvernements successifs d’Israël.

C’est dans ce mouvement de solidarité internationale que ce sont inscrites les missions civiles organisées par la CCIPPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien), à la demande du peuple palestinien, de 2001 à 2014.

Nous avons participé à la 81ede ces missions, en avril 2004 avant de faire partie de l’équipe des coordinateurs de la CCIPPP (groupe « rédaction du site » et groupe « formation et suivi des missions ») et de retourner plusieurs fois en Palestine par la suite (nous n’avons pu nous rendre dans la bande de Gaza qu’une seule fois,, en 2005, grâce à l’invitation de notre ami Ziad Medoukh… ensuite, le blocus nous a fermé les portes…la CCIPPP a néanmoins participé à plusieurs actions internationales pour tenter de briser le blocus, par la terre ou par la mer).

Durant 10 jours, avec 6 autres personnes (Antoine, Bernard, Catherine, Guillaume, Maël et Marylène) que nous avons appris à connaître, nous avons vécu des moments intenses, durs mais aussi des moments de joie, d’échange, de complicité, de fraternité entre nous et, bien sûr avant tout avec toutes les personnes rencontrées là-bas : villageois.e.s, enfants, vieillards, paysan.ne.s, résistant .e.s (de diverses manières), étudiant.e.s, acteurs et actrices de la société civile...Sans oublier les rencontres, à Jérusalem et sur le terrain avec des internationaux d’autres pays et des anticolonialistes israéliens.

À notre retour, ainsi que nous nous y étions engagés auprès des palestiniens rencontrés et conformément à la charte CCIPPP que nous avions signée, nous avons témoigné de toutes les façons possibles de ce que nous avions vu et vécu.

Bouleversés par ce qui se passe depuis début octobre, nous nous sommes replongés dans nos archives, nous y avons retrouvé la brochure que nous avions réalisée dès notre retour et qui a assez largement circulé à l’époque. À la relecture, nous pensons qu’elle peut encore être utile.

Autour du carnet de bord de la 81emission, composé des textes écrits au jour le jour, sur place (dans des villages proches de Ramallah, où commençait à prendre forme la résistance contre la construction du mur), vous trouverez des textes d’analyse, des points de repères historiques, des informations (prisonniers, réfugiés, etc.) qui, pour la quasi totalité, sont toujours d’actualité.

Nous livrons cette brochure telle quelle, sans modification depuis octobre 2004 (à part l’ajout, au tout début, de 2 textes écrits en novembre 2004, après le décès de Yasser Arafat)

Nous avions également tenu à rendre un hommage à jacques Derrida, décédé la veille de la première diffusion de la brochure, le 9 octobre 2004.

Et enfin, nous tenons à parler aussi de ce qui ne figure pas dans cette brochure… après la fin de cette mission, avant de rentrer en France, nous avions 2 rendez-vous en Israël.

Tout d’abord, honorer la promesse faite à la tante de Michel encore vivante de nous rendre à Yad Vashem et de lui rapporter une photo de la plaque qui porte son nom. Durant la dernière guerre mondiale, elle avait ramené un petit garçon juif. Toute la famille : la tante, la mère, l’oncle et les grands-parents de Michel ont donc caché l’enfant chez eux avant d’organiser son transfert vers un lieu sûr.

Nous sommes donc allés au mémorial, avec une pensée pour toutes les personnes qui n’ont pas été sauvées et qui ne sont pas revenues des camps.

Et avec aussi une pensée pour le village tout proche de Yad Vashem : Deir Yassin, où a été commis le massacre des villageois, en 1948, point de départ (?) de la terreur qui a mis sur les chemins de l’exil ceux qui sont devenus les réfugiés palestiniens…

Et puis, nous tenions à rencontrer Elena Makarova, spécialiste du camp de Terezin, en Tchéquie. Elle vivait à Jerusalem et nous avions eu ses coordonnées lors d’une discussion à Terezin, où nous sommes allés plusieurs fois. Nous avions donc pris rendez-vous avec elle, à Jerusalem pour échanger et aussi nous procurer son livre « University over the Abyss » , traitant de la résistance par l’éducation et la culture dans ce camp de concentration… Cette forme de résistance dont on nous avait tellement parlé, en Cisjordanie. Et pourtant, nous n’avons pas dit à Elena que nous revenions de là-bas… nous n’avons pas osé car elle semblait très hostile à la position française de l’époque par rapport à Israël et à la Palestine (Jacques Chirac)… et ce n’est que dans l’avion du retour que nous avons ouvert le livre, que nous avons lu le passage qui figure dans notre brochure (À Terezin)… dommage… elle ne nous avait pas semblé ouverte à un échange tel que son livre y invitait…

Michel et Aude, décembre 2023

P.S. Un sommaire figure à la fin de la brochure (attention, les pages indiquées ne correspondent pas au numéro des pages que vous allez feuilleter. En effet les 9 premières pages ne sont pas numérotées…)

P.P.S. d’autres documents (notamment des vidéos, interviews, etc.).

Et aussi :

Manifestations à Bil’in (Cisjordanie, Palestine) en 2005

Et aussi :

Bil'in Palestine, 17 avril 2009 (à la mémoire de Bassem Abu Rahmeh, tué par l'armée israélienne) : https://www.youtube.com/watch?v=LL_P49NqTrY

 

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également