Décidément, je suis encore à contre-courant

Je viens d'entendre sur France Inter l'interview d'Alain Juppé en réaction à la mort d'Oussama Ben Laden.
Sans vouloir jouer les vierges effarouchées, ce qui n'est pas mon style, je suis profondément choqué par la teneur de tels commentaires publics de la part d'un ministre de la République.
"... ... Tout le monde se réjouit à l'annonce de cette mort ... c'est donc une nouvelle qui nous réjouit profondément ... ..."
Même s'agissant d'un Ben Laden, décidément non, avec toute la meilleure volonté, je n'arriverai jamais à me retrouver sur le même champ de valeurs que ces gens-là.

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

colinne11 colinne11 ·  03 mai 2011, 16:05

tout à fait d'accord ; nos résistants aussi étaient appelés "terroristes"...même si je ne souhaite pas spécialement une prise de pouvoir des islamistes ; en tout cas les causes du terrorisme, la haine de l'occident ne sont pas mortes, elles ; les gens d'affaires continuent d'appauvrir le monde et de jeter des jeunes dans l'extrémisme ; vive les révolutions arabes...en attendant les nôtres

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Samedi 12 juin - Marche des libertés à Saint-Gaudens contre les idées d'extrême droite

Rassemblement dans le cadre de l’appel ci-dessous le samedi 12 juin  place J.-Jaurès à 10 h à...

Lire la suite

[Palestine] Revue de presse - RFI - "Le Fonds souverain norvégien retire ses capitaux de groupes israéliens"

(Retrouvez l'article sur le site de RFI, ICI) Le plus gros fonds souverain au monde considère que...

Lire la suite