Samedi 7 mai à Labège : co-voiturage pour le forum de l'agriculture biologique

Plus d'infos sur ce forum et sur ses conférenciers ...

Les Acteurs
  • Pierre RABHI, agriculteur, philosophe, écrivain

Initiateur de Colibris, Mouvement pour la Terre et l'Humanisme, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification, Pierre Rabhi est l'un des pionniers de l'agriculture écologique en France.

Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique en cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux plus démunis et à sauvegarder leur patrimoine nourricier. Cet humaniste appelle à “l'insurrection des consciences” pour fédérer ce que l'humanité a de meilleur. Il est un représentant actif de l'agroécologie, une discipline qui s'appuie sur un ensemble de techniques inspirées de processus naturels, mais aussi sur nouveau paradigme socioéconomique des relations de l'homme avec l'homme. “C'est ainsi que l'agroécologie bien comprise peut être à la base d'une mutation sociale. Elle est une éthique de vie qui introduit un rapport différent entre l'être humain, sa terre nourricière et son milieu naturel, et permet de stopper le caractère destructeur et prédateur de cette relation.”

Thème de l'intervention de Pierre Rabhi : En quoi l'agriculture biologique est-elle une réponse aux défis auxquels nous sommes aujourd'hui confrontés ? En quoi le choix de cette agriculture est aussi un choix de société ? « Comment redonner du sens à la vie dans une société basée sur l'argent ? »

  • Lydia et Claude BOURGUIGNON ingénieurs, spécialistes de la vie des sols, écrivains

Depuis les années 1970, Claude et Lydia, respectivement ingénieur agronome, microbiologiste défendent le rôle premier de l'humus, clé de voûte de la santé des peuples.

Ils sont les fondateurs du LAMS (Laboratoire d'analyses microbiologiques des sols) et ne cessent d'alerter sur l'érosion et la perte de vitalité de sols qui nous conduit dans une impasse. Ces médecins de la terre redonnent vie à des sols abîmés et proposent des solutions, des techniques telles que le compost, le semis direct sous couvert, le BRF qui permettent de restaurer durablement la fertilité. Chercheurs, formateurs, ils portent la voix d'une agriculture respectueuse de la terre, une agriculture vivante empruntant un nouvel art de vivre, celui de l'Amour !

Thème de l'intervention de Lydia et Claude Bourguignon : Pourquoi la rapide dégradation de nos sols remet en question notre sécurité alimentaire ?
Est-il encore possible de sauvegarder ou retrouver des sols fertiles ?
À quelles conditions et par quelles techniques y parvenir ?

  • Marc DUFUMIER, agronome, enseignant-chercheur, écrivain

Enseignant-chercheur à l'AgroParisTech en agriculture comparée, Marc Dufumier est un expert de l'agriculture durable.

Grand partisan d'une agriculture paysanne de proximité, opposé à la culture d'OGM, il rappelle, lui aussi, que l'intégration des écosystèmes dans l'agriculture, à savoir l'agroécologie est une condition indispensable pour assurer les besoins alimentaires des 9 milliards d'humains que nous serons bientôt. Il fait partie du comité de veille écologique de la Fondation Nicolas Hulot, a participé à ce titre, au Grenelle de l'environnement. Il compte à son actif de nombreuses missions d'expertise en Amérique du Sud, Afrique, Asie… Il est également membre du Conseil stratégique de l'agriculture et de l'agroindustrie durable du ministère de l'agriculture.

Thème de l'intervention de Marc Dufumier :
Quel avenir en France pour une agriculture paysanne bio et de proximité ? Pourquoi et comment consommer local et bio ? Le bio peut-il nourrir la planète ?

  • Guy KASTLER, ouvrier agricole puis vigneron et berger-fromager en agroécologie dans l’Hérault

Délégué général du Réseau Semences Paysannes, chargé de mission à Nature & Progrès, faucheur volontaire d'OGM et membre de la commission biodiversité de Via Campesina International.

Thème de l'intervention de Guy Kastler :
La biodiversité ça se cultive aussi. En quoi est-il urgent de conserver le patrimoine entretenu par des générations de paysans et de jardiniers ? Comment agir concrètement pour participer à la défense de la diversité des variétés paysannes et des pratiques qui les accompagnent ?

Au carrefour entre filière bio et citoyenneté…

Agriculteurs, élus de collectivités, citoyens éclairés, jardiniers, étudiants en agriculture, demandeurs d'emploi, associations, artisans ou entrepreneurs de la filière, de nombreuses personnes sont attendues ce 7 mai, salle Diagora de Toulouse-Labège.
Tous les acteurs de la filière bio de Midi-Pyrénées sont directement concernés et plus largement ceux du milieu alternatif (habitat écologique, alimentation bio, énergies renouvelables…), mais aussi tous les citoyens sensibles aux sujets de l'environnement et attentifs au contenu de leur assiette.

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Vendredi 3 février / Le point sur la plainte des pisseurs de glyphosate du Comminges ... et d'ailleurs

Le temps a passé depuis le lancement de la campagne glyphosate. Vous vous demandez sûrement où elle...

Lire la suite