La devise du jour

"Le temps est pourri, le gouvernement aussi."

Du coup, avec la pluie, le vent et les multiples manifs qui s'accumulent, les banderoles en prennent un sacré coup au moral. Est-ce que ceux qui les ont posées peuvent maintenir leur entretien respectif ?
Egalement, qui aurait le fin mot de l'histoire concernant la disparition des banderoles du St-Gaudinois ? Est-ce pour la bonne cause ou cela signifierait-il que les loups essayent d'entrer dans Paris ?

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (3)

WebCaf/3 WebCaf/3 ·  25 octobre 2010, 22:20

Suite à un problème technique lors de la maintenance du site, le commentaire de Jean-Michel a disparu ainsi que la video de Grandpuits... Non, ce n'est pas un coup des RG ! Que J-M reposte, s'il le peut, son message qui apportait des réponses aux questions du jour. Merci et mille excuses.
WebCaf/3

Valdaran Valdaran ·  26 octobre 2010, 00:06

Confirmation. Les banderoles du St-Gaudinois ont bel et bien été piquées
(Wiktionnaire)
nervi masculin
1. (Familier) (Péjoratif) Homme de main, individu qui exerce des violences, exécute de basses besognes pour le compte d'autrui.
* Les nervis d'une organisation politique, syndicale.
* Une bande de nervis.
Il y a belle lurette que ces individus n'étaient pas sortis du bois. Il est vrai qu'ils n'en avaient plus trop besoin vu que leurs chefs avaient réussi à cadenasser une bonne partie des pouvoirs sans trop d'oppositions depuis de trop longues années. Que, maintenant, ils éprouvent le besoin de passer à l'action est bien la preuve qu'on les dérange. Reconnaissons même que, jusqu'alors, on avait de quoi s'étonner que nos banderoles, même isolées, n'aient fait l'objet d'aucun acte de vandalisme (hormis à Fos à ma connaissance). Le coup de l'intervention des parents de la PEEP en collaboration avec les gendarmes au lycée de Luchon relevait du même ordre (nouveau) et aurait dû nous alerter.
Je crains donc fort qu'on entre dans une nouvelle phase, celle de la pampe, comme par le passé, quand les colleurs d'affiches se croisaient. Il fallait s'y attendre !
Au passage, je vous invite à retrouver le film Z. Il illustre parfaitement les liens qu'un pouvoir totalitaire peut entretenir avec des officines. (Demandez-le moi si vous ne le trouvez pas.)

NONO NONO ·  26 octobre 2010, 13:30

ça y est, depuis ce matin de nouvelles banderoles fleurissent sur les ronds- points aux abords de St-Go.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Mercredi 5 octobre au Régent / Ciné-rencontre "DANS LES YEUX DES JUGES"

LA NUIT DU DROIT CINÉ-RENCONTRE MERCREDI 05 OCTOBRE À 20H30     DANS LES YEUX DES JUGES Un film de...

Lire la suite