Jeudi 16 novembre - Arrestation arbitraire à Saint-Gaudens

logoOA_0.jpgAjout du 18/11

Fabien a été remis en liberté vers 16 h ce jeudi après plusieurs heures de garde-à-vue. Il est convoqué à comparaître au tribunal de Saint-Gaudens le 1er mars 2018  dès 14 h pour son présent refus du fichage génétique. Nouvelle condamnation en vue, gratuite et renouvelable à souhait !

Évidemment, il y aura du soutien à porter, tout comme devant le commissariat lors de cette arrestation ce jeudi avec les syndicats, le groupe Nosotros et autres sympathisants et militants présents ! Parce qu'ils ne peuvent museler ainsi ceux et celles qui s'opposent, contre le flicage généralisé, contre l'acharnement de l’État à l'égard des réfractaires ! Résistance et solidarité avant, pendant et après le procès !

Une date pour préparer la solidarité autour de Fabien ainsi qu'organiser la sensibilisation au refus de ces pratiques répressives sera bientôt communiquée.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Communiqué du groupe Nosotros

Interpellation de Fabien

à Saint-Gaudens le 16 novembre 2017

Fabien, militant libertaire, a été menotté lors de la tenue d’une table d’information sur Linky puis placé en garde-à-vue au commissariat de Saint-Gaudens ce matin.

Que lui reproche-t-on ? Le refus d’un prélèvement ADN, un an après une interpellation policière durant le mouvement social contre la loi Travail en 2016.

Ce type de prélèvement visait à l’origine au fichage des délinquants sexuels. Il est maintenant largement utilisé au service de la répression du mouvement social.

Pour cette raison, de nombreuses organisations politiques et syndicales préconisent le refus. Parmi elles : les Faucheurs volontaires, le Syndicat de la magistrature, Solidaires, la Confédération paysanne…

Le prélèvement ADN est un des outils de la répression sociale au sein d’un arsenal qui ne cesse de s’étoffer au fil des ans.

Le seul ADN que nous portons et dont nous sommes fiers est celui du refus des injustices sociales, le rejet des inégalités, le droit de décider de nos existences et de s’épanouir dans une société fraternelle.

Contre la répression judiciaire et policière, solidarité avec Fabien et toutes les victimes de toutes les répressions !

Communique_Nosotros.jpg              2017_-_11_-_16__Arrestation_arbitraire_a_Saint_Gaudens_Solidaires_et_CGT.jpg

Partager ce billet Partage

CafDv

Author: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

In memoriam In memoriam ·  21 novembre 2017, 09:22

Quand on pense qu'il y a 5 ou 6 ans, une partie du mouvement social soutenait le maintien du comico à saint-gaudens, leur accordant même la première place d'une manif' contre la loi sur les retraites. Que le soutien occupait l'espace public pour faire de l'information, alors que pas un emploi n'était menacé, simplement déplacé. Voilà la reconnaissance de la police, avec la complicité de la justice, elle aussi bien contente d'avoir sa place au chaud à st-go.
Que ça serve de leçon à celles et ceux qui se sont mobilisées. Quand ça sera votre tour de sortir dans la rue, pour défendre qui un service public, qui son emploi, son droit aux APL ou au chômage, ou un projet urbain dégradant, …. ou une connerie comme le Linky. La police sera là pour vous emmerder. C'est pour ça qu'à un moment ou un autre, tout le monde déteste la police.
Espèrons quand même qu'il ne c'est pas trouvé pendant la garde à vue, quelques abruti-es pour traiter ce camarade de gauchiste de merde ou autre insulte gratuite en vogue dans les comicos. Ça serait le comble, pour des privilégiés qui doivent en partie leur place au chaud au mouvement social. Oseront ils encore se plaindre du manque d'affection, qui les fait pleurnicher à intervalle régulier ?

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.


À voir également